L'express leaks du dimanche 28 août au vendredi 02 septembre

Avec le soutien de

Des bruits de couloirs, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ce que les autres vous cachent.

Mutations «canapé»

Une lettre circule en ce moment dans les hautes sphères du pouvoir sur une vague de promotions et de mutations dans un organisme régulateur. Selon l’auteur, cette opération se fait non sur une base meritocratique, mais selon... l’apparence physique des membres du personnel féminin, alimentant les mauvaises langues.

 

Publicité mensongère?

L’urologie, la chirurgie robotique et le robot Da Vinci, qui a coûté Rs 72 millions à l’ancien hôpital Apollo Bramwell, sont toujours mis en évidence sur le site de l’établissement. Le hic, c’est que le contrat de l’unique urologue français, rodé au maniement de cet équipement sophistiqué, n’a pas été renouvelé et il a quitté le pays début mai. Sur le site, on trouve même des articles de presse sur ce spécialiste. Une réactualisation du site s’impose au plus vite sous peine de taxer le nouvel établissement de faire de la publicité mensongère !

 

Le MMM campe sur sa position

Le Selection Committee pour la retransmission en direct des travaux parlementaires se réunira lundi. Il nous revient que le MMM, qui réclame deux sièges au sein du Broadcasting Committee, n’en démord pas, malgré le mécontentement d’Ivan Collendavelloo qui avait poussé le Premier ministre à revoir sa décision d’accéder à cette requête. Résultat : sir Anerood Jugnauth n’est pas allé de l’avant avec sa motion d’annoncer la révision de huit à dix membres au sein du Broadcasting Committee.

 

La révolution pour bientôt ?

Une page Facebook assez curieuse a vu le jour cette semaine et elle a déjà atteint un millier de likes : le Gouvernement Parallèle de la Jeunesse Mauricienne. Ses messages virulents, appelant au soulèvement des jeunes contre la corruption et le népotisme que pratiquent les politiciens actuels, connaissent un fort engouement. Les auteurs, qui se présentent comme des fédérateurs de l’énergie de la jeunesse mauricienne, se gardent bien de dévoiler leur identité pour le moment. Printemps mauricien ou feu de paille ?

 

Le mtc jouait sa licence…

Qu’est-ce qui expliquerait le retournement de veste du MTC dans son bras de fer avec l’écurie Gujadhur au sujet du Maiden ? Si jusqu’à fort tard jeudi, l’organisateur de courses maintenait sa position à l’effet qu’il n’accepterait pas plus de deux partants par écurie dans la grande course de dimanche, le ton a changé drastiquement le lendemain, avec le résultat que l’on connaît en cour. Il semblerait que de nombreux appels importants ont été faits aux dirigeants du Club alors que celui-ci s’apprêtait à aller affronter l’écurie Gujadhur en justice, leur avertissant que leur licence comme organisateur de courses était en jeu.

 

Manque d’intérêt

La Technology Week n’aura pas lieu. Annoncé pour octobre, l’événement a été renvoyé à l’année prochaine car les autorités n’ont pu susciter l’intérêt des entrepreneurs. L’objectif était de sensibiliser les petites et moyennes entreprises aux technologies pouvant aider à améliorer la productivité. Or, ils n’ont pas été très nombreux à se manifester.

 

L'attention braquée sur «l’express»

Ils ne pourront pas dire qu’ils ne lisent pas «l’express». La page 4 de l’édition du mercredi a consacré une large couverture à l’Information and Communication Technologies Authority et au recrutement de l’ancien attaché de presse de Shakeel Mohamed par le ministre Roshi Bhadain. C’est Ivan Collendavelloo qui a apporté une copie de «l’express» au Parlement pour que Showkutally Soodhun lise cette page. Ce dernier a ensuite refilé le journal au Premier ministre. Sir Anerood Jugnauth a lu attentivement avant de commenter toute l’affaire.

 

Le mystère de la plantation house

Qui seront les nouveaux locataires de la Plantation House ? Alors que l’identité de l’acquéreur potentiel reste un mystère pour l’heure, il nous revient que la signature de vente de cet immeuble situé dans un haut lieu de la capitale ne serait qu’une question de semaines.

 

Lobby politique à l'UoM

Des membres hauts placés au sein du gouvernement n’apprécient guère que Romeela Mohee quitte le poste de vice-chancelière de l’université de Maurice (UoM). Ils auraient tenté de faire pression sur le conseil d’administration pour le maintien de la dame à la tête de l’établissement. Malgré de nombreux coups de fil en ce sens aux membres du conseil, ces derniers ont pris la décision unanime de passer un avis de poste à pourvoir.

 

Bérenger se moque de sa «mort»

Un site Web au goût douteux a tenté de semer une rumeur en fin de semaine, en annonçant la mort de Paul Bérenger. Ayant eu vent de cette plaisanterie morbide, il n’en a pas fait grand cas, se contentant de dire à ceux qui lui en parlaient, en haussant les épaules : «Vous ne voyez pas que je suis vivant ?» Le leader mauve a aussi laissé entendre qu’il n’a pas l’intention de rapporter l’affaire à la police, car cela relève, selon lui, du n’importe quoi...

 

Trilochun de la com

Une firme de communication, qui est à la recherche de contrats auprès de cabinets de droit, justifie sa note élevée par le fait qu’il lui faut payer des journalistes pour que des articles soient publiés. Ils sont désormais connus, au sein des rédactions, comme les Trilochun de la com.

 

Ganoo pas au N°14

Les relations se sont quelque peu améliorées entre le MMM et l’exmauve Alan Ganoo. À tel point que sa réintégration est même évoquée parmi les instances mauves. Mais à une condition : il ne pourra pas retourner au n°14 – car après son départ du parti, un gros travail a été entrepris par les mauves pour pallier son absence. Et redonner à Ganoo la circonscription Savanne–Rivière-Noire serait faire preuve d’ingratitude envers ces MMM «fidèles».

 

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires