Remous au gouvernement: l’ancien attaché de presse de Mohamed chez Bhadain

Avec le soutien de
Après plus de 20 mois le ministre de la Bonne gouvernance aura son attaché de presse.

Après plus de 20 mois le ministre de la Bonne gouvernance aura son attaché de presse.

Roshi bhadain aura bientôt son attaché de presse. Cela, après plus de 20 mois sans titulaire à ce poste au sein du ministère de la Bonne gouvernance. Il s’agit de Yaasin Pohrun, ancien journaliste à Radio Plus. Mais surtout ancien conseiller en communication du rouge Shakeel Mohamed. Un recrutement qui ne serait pas au goût de certains au MSM.

Deux raisons sont évoquées. Primo, sa longue collaboration avec Shakeel Mohamed. Secundo, il est le journaliste qui a fait éclater l’affaire bal kouler, qui a coûté son portefeuille ministériel à Raj Dayal. Sollicité, l’ancien ministre de l’Environnement s’est abstenu de tout commentaire. Mais, dans son entourage, on affirme qu’il n’est pas content de ce recrutement. Certains parlent même d’une éventuelle démission de Raj Dayal du gouvernement.

Dev Beekharry, Senior Adviser au bureau du Premier ministre, qui chapeaute notamment l’exercice de recrutement des attachés de presse, dit avoir entendu parler de ce «mécontentement» de Raj Dayal à travers la presse. «Je ne peux pas vous le confirmer ou l’infirmer. Je me renseignerai.» Et d’ajouter qu’«un ministre a le droit de choisir son attaché de presse».

Contacté, Shakeel Mohamed, ancien ministre du Travail du gouvernement de Navin Ramgoolam, dit qu’il «est heureux que Roshi Bhadain soit appréciatif envers une personne qu’il a formée. D’ailleurs, il m’a même demandé si je n’y voyais pas d’objection. J’y vois une preuve de bonnes manières». De préciser qu’il a recruté Yaasin Pohrun au tout début de sa carrière. Selon Shakeel Mohamed, son ancien attaché de presse a toujours «travaillé avec professionnalisme. Je suis sûr qu’il en fera autant auprès de Roshi Bhadain».

Shakeel Mohamed affirme, par ailleurs, qu’il ne sera pas en contact avec Yaasin Pohrun comme avant. Pour ne pas l’embarrasser. Quid de la transmission d’informations sensibles à l’opposition – rouge du moins –, compte tenu de l’amitié qui lie les deux hommes ? «Vraiment ?» s’est-il demandé en riant. «Je l’ai évoqué avec Yaasin. On a bien ri. I let the imagination of people do the rest», déclare le député de l’opposition.

On apprend que Yaasin Pohrun a déjà signé son nouveau contrat, après avoir soumis sa démission de la radio privée. Sollicité, le futur conseiller en communication de Roshi Bhadain est cependant resté injoignable.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires