ICTA: trois rapports annuels manquent à l’appel

Avec le soutien de
Le dernier bilan annuel de l’ICTA, disponible à la bibliothèque de l’Assemblée nationale, est celui couvrant l’année 2012.

Le dernier bilan annuel de l’ICTA, disponible à la bibliothèque de l’Assemblée nationale, est celui couvrant l’année 2012.

L’Information & Communication Technologies Authority (ICTA) aurait-elle des choses à cacher ? Pourquoi les trois derniers rapports annuels de cette institution n’ont-ils pas été rendus publics à ce jour ? Le fait est que le dernier bilan annuel de l’ICTA, disponible à la bibliothèque de l’Assemblée nationale, est celui couvrant l’année 2012. Sauf qu’il a été déposé le 25 mars 2014. Quant aux bilans annuels de 2013 à ce jour, ils n’ont pas encore été déposés.

Cette institution est au cœur de l’actualité depuis que le Premier ministre a divulgué au Parlement qu’elle a payé Rs 19 millions à l’avocat Kailash Trilochun, pour une seule affaire. Avant cela, l’agression au cutter de son Chairman Bhanoodutt Beeharee a également retenu l’attention. Au point où cette affaire est devenue un high profile case. Un des quatre suspects arrêtés dans cette affaire a impliqué Me Kailash Trilochun, cousin et beau-frère du ministre des Infrastructures publiques Nando Bodha.

Pourtant, il y a eu des demandes officielles pour que ces documents soient rendus publics. Comme celle d’Ish Sookun, membre de l’ICT Advisory Council. Ce conseil, présidé par l’informaticien et formateur Avinash Meetoo, et qui comprend huit membres - hormis le secrétaire et le président - a son mot à dire sur tout ce qui concerne le secteur de la Technologie, de la communication et de l’innovation (TCI). Et ce, dans l’intérêt du public. Sur le site du ministère des TCI, on apprend même que l’ICT Advisory Council est consulté avant la nomination des membres du conseil d’administration de l’ICTA. Interrogé lundi, Ish Sookun confie que sa toute première demande remonte à septembre 2015. Il avait alors approché Benjamin Moutou, le directeur Marketing & Communications de l’ICTA à ce moment-là. Celui-ci lui a répondu: «Please be informed that the Annual Reports 12- 13-14 have all been sent to the relevant institutions as per the statutory obligations. »

Aucune réponse

Ne baissant pas les bras, Ish Sookun devait réitérer sa demande. Cette fois-ci, auprès du président de l’ICT Advisory Council Avinash Meetoo. Celui-ci a alors fait suivre la demande au ministère qui n’est pas revenu vers eux.

Depuis Ish Sookun a sollicité plusieurs personnes. En vain. Parmi elles, Dev Phokeer, alors secrétaire permanent au ministère des TCI et les trois députés de sa circonscription – Pravind Jugnauth, Leela Devi Dookun-Luchoomun et Yogida Sawmynaden. Sa dernière requête a été adressée à Roshi Bhadain, le 21 janvier, au temps où celui-ci assurait la suppléance au ministère des TCI.

«Personne ne m’a répondu. Bientôt deux ans que je cherche ces rapports. Je suis un informaticien et j’ai besoin de ces informations», indique notre interlocuteur. Sollicité lundi, un préposé officiel du bureau du Premier ministre affirme qu’il s’enquerra pour savoir pourquoi les rapports annuels de 2013, 2014 et 2015 n’ont pas été rendus publics à ce jour.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires