Angleterre - 3e journée: Chelsea double ManU, vainqueur à l'arraché

Avec le soutien de

Chelsea, en démonstration contre Burnley (3-0), prend provisoirement la tête de la Premier League et double Manchester United, vainqueur de Hull seulement dans les arrêts de jeu grâce à Rashord (1-0), samedi lors de la 3e journée.

Les co-leaders, qui peuvent être rejoints dimanche par Manchester City en cas de victoire contre West Ham, comptent chacun neuf points mais les deux camps s'y sont pris cette fois bien différemment pour prolonger leur sans-faute.

Les Red Devils, malgré une domination étouffante sous le déluge, ont effectivement eu toutes les peines du monde à ouvrir la défense intelligente et regroupée de Hull, qui glisse à la 5e place avec six points.

Les visiteurs ont finalement tous sauté de joie lorsque leur jeune remplaçant Marcus Rashford a profité d'un service de Rooney pour mettre fin à l'état de grâce du gardien Jakupovic (90+2).

Le compteur d'Ibrahimovic, qui pouvait être la première recrue mancunienne depuis 91 ans à marquer lors de ses quatre premiers matches, reste donc bloqué à trois buts et il doit abandonner la place de héros à son jeune coéquipier.

Egalement vainqueur du Community Shield, l'équipe de Mourinho continue pourtant de filer à vive allure, avec un 4e succès en autant de matches, pour la 5e fois seulement dans sa riche histoire.

Arsenal n'en est pas encore là avec ses quatre unités et sa 7e place mais sa belle victoire contre Watford (3-1), la première, permet à Arsène Wenger d'envisager un futur plus calme qu'après sa défaite contre Liverpool en ouverture (4-3).

Certes les Londoniens ont souffert 30 minutes dans la foulée de la réduction du score de Pereyra mais ils menaient déjà 3-0 à la pause grâce à Cazorla, Sanchez, impliqué sur les trois buts, puis Özil.

Dans la même veine, le champion sortant Leicester, accroché par les Gunners il y a une semaine (0-0), s'est également repris contre Swansea (2-1). Avec quatre points également, Claudio Ranieri est neuvième.

Et heureux car Vardy est l'autre buteur du jour à s'être réveillé (32). Mahrez, qui a raté un penalty (56), reste lui à quai. Le but de Morgan (52) permet néanmoins que la réduction du score de Fer (80) soit sans autre conséquence que dix minutes d'inquiétude.

C'est donc l'équipe d'Antonio Conte qui a fait la meilleure impression, avec sa première "clean sheet" à domicile en 14 matches. Grâce à Hazard, Willian et Moses, les Blues entament une série minuscule de deux victoires d'affilée à Stamford Bridge... qu'ils n'avaient pas été capables de réaliser l'an passé. 

En difficulté en début de saison, Tottenham et Liverpool ont eux livré une rencontre savoureuse en début d'après-midi mais sans vainqueur, pour la troisième fois d'affilée (1-1).

Ce qui les empêche de décoller puisque les Spurs sont seulement sixièmes avec cinq points, un de plus que les Reds, dixièmes.

Ce n'est pas faute d'avoir essayé mais, finalement, Mauricio Pochettino et Jürgen Klopp peuvent nourrir des regrets.

L'équipe de l'Allemand aurait ainsi mérité de mener plus largement que 1-0 à la mi-temps grâce à un penalty obtenu par Firmino et converti par Milner. 

Celle de l'Argentin a mieux fini après l'égalisation de Rose mais n'a pas su profiter de ce regain d'espoir pour forcer son destin.

Tottenham achève donc le mois d'août avec une invincibilité préservée mais, avec une seule victoire -étriquée- au compteur, il n'a pas de quoi fanfaronner avant de retrouver Monaco en Ligue des champions.

De son côté, Liverpool entretient son image d'équipe mystérieuse et décidément dangereuse à l'extérieur après sa victoire à l'Emirates. Mais avec un peu plus de maîtrise, les joueurs de Klopp, qui a maintenu Sturridge sur le banc, seraient revenus de Londres avec un deuxième succès.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires