Kailash Trilochun et l’ICTA : Chronologie

Avec le soutien de
Me Kailash Trilochun est-il derrière l’agression du Chairman de l’ICTA, Bhanoodutt Beeharee?

  Me Kailash Trilochun est-il derrière l’agression du Chairman de l’ICTA, Bhanoodutt Beeharee?  

Kailash Trilochun a été mis à la porte, comme conseiller légal, par l’ICTA, la Road Development Authority et la Mauritius Shipping Corporation Ltd. Cela, après que sir Anerood Jugnauth a dévoilé à l’Assemblée nationale que l’homme de loi, en tant que représentant légal de l’ICTA, a perçu Rs 19 millions comme honoraires dans une seule affaire en cour (Emtel contre ICTA).

Chronologie des évènements

22 mai 2015 – 21 mars 2016 : Kailash Trilochun est l’avocat de l’ICTA. Il touche Rs 3 314 895.

21 mars 2016 : Le contrat de Me Kailash Trilochun en tant que Legal Adviser est résilié.

29 mars : L’ICTA passe sous la tutelle du bureau du Premier ministre.

6 avril : Kailash Trilochun aurait eu une réunion avec sir Anerood Jugnauth pour lui expliquer le coût de l’affaire.

7 avril : Kailash Trilochun envoie un courriel aux membres du board de l’ICTA. Publié dans l’express du 18 août, cet e-mail évoque la réunion qui aurait eu lieu la veille avec le Premier ministre et le Chairman de l’ICTA, Bhanoodutt Beeharee.

12 avril : Les membres du board sont notifiés que Kailash Trilochun a été réembauché pour le procès Emtel. Une enveloppe de  Rs 12 millions est prévue.

19 avril : Selon le Premier ministre, le board de l’ICTA avalise la nomination de Kailash Trilochun et de Me Rajroop contre un paiement de Rs 19 198 436 au premier et de Rs 461 150 au second.

6 mai : Selon une lettre anonyme qui circule à l’ICTA, c’est à cette date qu’un paiement de Rs 1,2 million est effectué à Kailash Trilochun.

26 mai : Bhanoodutt Beeharee est agressé au cutter à la rue Brabant à Port-Louis.

9 août : Les honoraires de Kailash Trilochun payés par  l’ICTA sont évoqués à l’Assemblée nationale, à la suite d’une question de Reza Uteem.

11 août : Le contrat de Kailash Trilochun est résilié une seconde fois à l’ICTA.

16 août : Kailash Trilochun émet un communiqué de presse expliquant le montant de Rs 19 millions qu’il a perçu comme honoraires.

17 août : Le Bar Council passe en revue le cas de Kailash Trilochun et ses honoraires de Rs 19 millions et décide de ne pas intervenir.

17 août : Jacques Désiré Sylvio Candahoo, un récidiviste, est arrêté dans le cadre de l’agression de Bhanoodutt Beeharee. Il allègue que Kailash Trilochun serait le commanditaire, avant d’incriminer un deuxième suspect, Pascal Collet.

23 août : Pascal Collet est arrêté durant la matinée avant de comparaître en cour de district de Port-Louis dans l’après-midi. Il est reconduit en cellule policière. Sa prochaine comparution est prévue le 30 août.

23 août : Kailash Trilochun retient les services de Rama Valayden pour le défendre dans le cadre de l’agression de Bhanoodutt Beeharee.

24 août : Un troisième suspect est arrêté. Il s’agit de Gérard Christopher Benoit. Il a comparu en cour de district de Port-Louis, le jeudi 25 août. Il devra comparaître de nouveau le 1er septembre.

26 août : Au cabinet de Me Valayden, l’on affirme que Kailash Trilochun est attendu au CCID en début de semaine.

Publicité
Publicité

C’est une affaire qui a défrayé la chronique depuis que les honoraires de Me Kailash Trilochun ont été révélés au Parlement : Rs 19 M pour défendre l’ICTA dans un procès face à Emtel. Depuis, le nom de l’avocat a aussi été associé à l’agression du chairman de cette instance. Retrouvez ici tous les articles publiés à ce sujet.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires