Ivan Collendavelloo: «Les affiches du MMM étaient tellement mal faites…»

Avec le soutien de
Le ministre des Services publics à la sortie du conseil des ministres ce vendredi 26 août.

Le ministre des Services publics à la sortie du Conseil des ministres, ce vendredi 26 août.

Les affiches collées par le Mouvement militant mauricien, lundi 22 août, font décidément couler beaucoup d’encre. Après les accusations de l’opposition selon lesquelles ces posters auraient été déchirés par la police, à la demande du gouvernement, c’est au tour du ministre des Services publics Ivan Collendavelloo d’y aller de ses piques.

«Les affiches sont tellement mal faites que personne ne les lit. Du coup, pour attirer l’attention, ils disent qu’elles ont été déchirées par le gouvernement», a-t-il déclaré, hier, en réponse à une question de la presse, à la sortie du Conseil des ministres, ce vendredi 26 août.

«Allez voir partout, aucune affiche n’a été déchirée. Il y en a qui se décollent, c’est vrai, mais parce qu’elles ont été mal collées. Ça c’est autre chose», a-t-il également commenté, sur le ton de l’ironie.

Ces affiches mentionnent, entre autres, sujets «Heritage City», les voyages ministériels et les honoraires de Kailash Trilochun. La CCID a aussi ouvert une enquête pour situer les responsabilités dans cette affaire. «Il n’est pas tout à fait correct de dire que c'est la police qui les a déchirées», a soutenu l’inspecteur Shiva Coothen, du Police Press Office, le mardi 23 août. Il réagissait après qu’Aadil Ameer Meea a porté plainte aux Casernes centrales, soutenant que des policiers auraient défendu aux activistes du MMM de placarder les affiches.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires