Affiches déchirées: le MMM se tourne vers le CCID

Avec le soutien de
Aadil Ameer Meea et Veda Baloomoody au CCID, le mardi 23 août.

Aadil Ameer Meea et Veda Baloomoody au CCID, le mardi 23 août.

«C’est un acte d’intimidation», tonne Ajay Gunness, secrétaire général du Mouvement militant mauricien (MMM). Il indique que des affiches placardées par des activistes, le lundi 22 août, ont été déchirées durant la nuit. Aadil Ameer Meea et Veda Baloomoody se sont rendus au Central Criminal Investigation Department, mardi, pour faire une déposition.

Sur les affiches, on peut, entre autres, lire «Heritage City», «voyages minis», «Trilochun». «Elles ne sont pas diffamatoires», soutient Ajay Gunness. «Ces affiches sont légales, il y a le nom de l’imprimeur et de celui qui les a commandées», ajoute-t-il.

«Nous allons intensifier notre campagne de dénonciation», conclut le secrétaire général.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires