Espagne : sans Cristiano Ronaldo, le Real répond au Barça

Avec le soutien de
Les hommes de Zinédine Zidane n'ont certes pas fait aussi bien que leurs meilleurs ennemis barcelonais, qui ont roulé sur le Bétis (6-2).

Les hommes de Zinédine Zidane n'ont certes pas fait aussi bien que leurs meilleurs ennemis barcelonais, qui ont roulé sur le Bétis (6-2).

Espagne : sans Cristiano Ronaldo, le Real répond au Barça

Le Real Madrid, même sans Cristiano Ronaldo, blessé, a répondu au message envoyé par le FC Barcelone la veille en s'imposant tranquillement sur le terrain de la Real Sociedad (3-0), dimanche, lors de la 1re journée de la Liga.

Les hommes de Zinédine Zidane n'ont certes pas fait aussi bien que leurs meilleurs ennemis barcelonais, qui ont roulé sur le Bétis (6-2), mais ils l'ont emporté dans un stade d'Anoeta où CR7 n'a plus joué depuis 2011.

Dans l'antre de la Sociedad, les Madrilènes ont fait ce qu'ils savaient faire le mieux: tuer l'opposition le plus rapidement possible. Et sans vraiment forcer.

Un doublé de Gareth Bale (2e, 90e+3) et un but Marco Asensio (40e) ont placé la saison merengue sur de bons rails mais n'ont pas fait oublier les absents.

Karim Benzema, Luka Modric, Cristiano Ronaldo, Pepe, Keylor Navas ou Fabio Coentrao... étaient certes sur le flanc mais ce Real-ci a surtout montré qu'il n'était pas aussi avancé dans sa préparation que les Catalans.

Tant pis, l'essentiel était ailleurs. Le Real a passé le test basque, sans briller mais avec un Gareth Bale efficace. C'est tout ce que les supporters de la Maison Blanche lui demandent pour l'instant.

Ils auront également apprécié l'apport d'Alvaro Morata, seule recrue du mercato, qui s'est montré particulièrement actif à défaut d'être efficace.

Les Basques, eux, ont du travail sur la planche tant leur prestation aura été inquiétante. Ils pourront se rattraper la semaine prochaine, sur le terrain du promu Osasuna.

Messi, encore Messi

Double champion en titre, le Barça a lui frappé un grand coup en ouverture de la Liga avec une démonstration face au Bétis (6-2).

Lionel Messi, auteur d'un doublé et d'une passe décisive, aura été le grand homme d'un match qui a vu Luis Suarez inscrire un triplé devenu presque habituel et Samuel Umtiti enchaîner sa deuxième titularisation de rang sous les couleurs de son nouveau club.

En l'absence de Neymar, parti gagner les JO avec le Brésil, Arda Turan a lui aussi fait un match plein, ouvrant même la marque pour les hommes de Luis Enrique.

L'autre carton du jour est à mettre au crédit du Séville FC, qui semble plutôt bien remis du départ de son entraîneur Unai Emery.

Le quintuple vainqueur de la C3, désormais dirigé par Jorge Sampaoli, s'est en effet imposé face à l'Espanyol Barcelone au terme d'un match fou fou fou (6-4), qui a notamment vu le Français Wissam Ben Yedder, arrivé de Toulouse cet été, ouvrir son compteur-but en Espagne.

Autre candidat au titre, l'Atletico Madrid a vécu une fin de match incroyable, marquant d'abord sur penalty (90e+3) par Kevin Gameiro avant d'encaisser un but de Manuel Garcia alors que l'arbitre avait le sifflet à la bouche (90e+5). Les Français Antoine Griezmann, suspendu, et Lucas Hernandez, resté sur le banc, n'ont pas joué.

De son côté, Villarreal n'a pas préparé son barrage retour de la Ligue des champions face à Monaco, mardi sur le Rocher, de la meilleure des manières.

Battu à l'aller (1-2), le Sous-Marin Jaune n'a pu faire mieux qu'un match nul laborieux face à Grenade (1-1), pourtant seulement 16e la saison dernière.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires