L'express leaks du dimanche 14 août au vendredi 19 août

Avec le soutien de

Des bruits de couloirs, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ce que les autres vous cachent.

Champagne et droits constitutionnels

Cet homme de loi très controversé ne cesse de faire parler de lui. Il n’y a pas si longtemps, lorsqu’il rentrait de voyage, il a voulu passer à travers la douane avec quatre bouteilles de champagne, alors qu’uniquement deux sont autorisées. Malgré sa vive protestation, citant entre autres ses droits constitutionnels, deux de ses bouteilles ont été saisies.

Vigilance constante

Vigilance constante est désormais le mot d’ordre à l’Assemblée nationale après que des policiers ont laissé entrer, par mégarde, des invités dans la zone réservée aux parlementaires. Le Sergeant-at-Arms a dû intervenir pour les rediriger vers la galerie des invités. Autre incident il y a trois semaines : le portable d’un invité s’est mis à sonner en pleine séance alors que les policiers sont tenus de récupérer les portables des invités à l’entrée.

Dévirer mam ?

L’ancien quartier général du MSM dans la circonscription n°2 a fermé ses portes. Cette «baz» avait été utilisée pendant la campagne électorale. C’est désormais une boutique qui y opère. Certains se demandent si c’est parce que le propriétaire a «viré» ou si c’est pour des raisons purement commerciales qu’il a préféré passer à autre chose.

La police réagit (enfin)

Le commissaire de police (CP) s’intéresse personnellement au dossier de consommation de drogues synthétiques parmi les jeunes. Après l’article de «l’express» intitulé «Des collégiens cotisent jusqu’à Rs 20 000» paru hier, le CP et la National Intelligence Unit cherchent plus de détails à ce sujet. Aux Casernes centrales, on affiche une volonté de fer d’éradiquer la drogue synthétique dans les collèges.

Un nouveau crack sud-africain

Le gouvernement critique souvent le MTC, pointé du doigt dans l’affaire Callow. Les proches d’un haut fonctionnaire affecté au PMO semblent, eux, se plaire en tant que propriétaires de chevaux au Champ-de-Mars. La preuve : ils viennent de s’offrir un petit champion sud-africain en marge de la saison 2017.

Calife à la place du calife

Y aurait-il une direction parallèle au sein d’une importante compagnie étatique tombant sous l’égide du bureau du Premier ministre (PMO) ? La présence quasi quotidienne du «Chairman» au siège de la compagnie, qui a pourtant un «Chief Executive Officer», fait jaser. Surtout que le président du conseil d’administration occupe aussi la direction exécutive d’une autre institution capitale, dont la mission est de conseiller le gouvernement sur des sujets clés.

Filer à l’anglaise

Ce membre du gouvernement était récemment en mission à l’étranger, accompagné d’une amie dont l’identité est un secret de polichinelle. À leur retour au pays, les deux s’apprêtaient à passer par le Yu Lounge en VVIP quand ils ont appris qu’ils étaient attendus à la sortie. Sans demander son reste, l’amie a fait machine arrière pour passer par la voie normale à l’aéroport…

Interrogations

La raison évoquée par la Banque de Maurice pour justifier le renvoi du Comité de politique monétaire (CPM) en juin dernier, en l’occurrence la présentation du Budget 2016-17 par le ministre des Finances, suscite des questions dans certains milieux. Dans ce cas, pourquoi avoir réuni le CPM le 20 juillet, soit bien avant le discours de Pravind Jugnauth, et non après le 29 juillet ?

Betamax : l’État devra-t-il payer ?

Les auditions dans l’affaire opposant la State Trading Corporation à Betamax Ltd devant le Singapour International Arbitration Centre ont pris fin cette semaine. Le jugement devrait tomber sous peu. Dans le camp des Bhunjun, on s’attend à une compensation de Rs 5,2 milliards. Ils se disent confiants d’une victoire dans cette affaire.

Ministre gardien du temps

15 h 45. C’est l’heure précise à laquelle un ministre est arrivé  dans un des corps parapublics placés sous sa tutelle. Comme le responsable de l’institution était encongé ce jour-là, il a alors demandé à voir le registre de présence. Le ministre a voulu savoir si tous ceux présents étaient toujours là à cette heure-ci. Cet épisode ne serait pas isolé et se serait produit dans d’autres institutions relevant de son ministère.

Les bleus boycottés ?

La polémique entourant le site du Morne continue à enfler. Si dimanche dernier le Morne était submergé par une vague bleue, les membres du MSM y avaient aussi été conviés. Sauf qu’au Sun Trust, on confie que le leader, Pravind Jugnauth, aurait donné le mot d’ordre pour qu’aucun membre de son parti ne s’y rende.

Question de dollars

Les liasses de dollars américains retrouvées dans les coffres-forts au domicile de Navin Ramgoolam proviendraient-elles en partie de la Fondation Clinton ? L’ancien Premier ministre aurait perçu une importante donation de cette instance, qui appartient à Bill et Hillary Clinton, laisse-t-on entendre du côté des rouges. Pourtant, le principal concerné parle, lui, d’une accumulation de «per diem» des années durant.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires