Parlement: la PNQ axée sur la fièvre aphteuse

Avec le soutien de
(Photo d’illustration) Le ministre de l’Agro-industrie sera interrogé sur la fièvre aphteuse au Parlement, le vendredi 19 août.

(Photo d’illustration) Le ministre de l’Agro-industrie sera interrogé sur la fièvre aphteuse au Parlement, le vendredi 19 août.

Alors que l’abattage des animaux se poursuit, le leader de l’opposition, Paul Bérenger, s’intéressera à la fièvre aphteuse au Parlement, le vendredi 19 août. C’est au ministre de l’Agro-industrie, Mahen Seeruttun, qu’il reviendra de répondre à la Private Notice Question. La séance débutera à 15 heures.

«Les Rodriguais sont indignés par la compensation qu’ils percevront. Ils ne toucheront pas la même somme que les éleveurs mauriciens», indique Paul Bérenger. «Ils ne pourront exporter d’animaux vers Maurice pendant trois ans, ki zot pou fer?»

C’est la deuxième fois que le leader de l’opposition interroge, ce mois-ci, le ministre de l’Agro-industrie sur la fièvre aphteuse. Le 9 août, Mahen Seeruttun avait dit être «contre l’abattage en masse. Selon les experts, les animaux les plus affectés par le virus seront abattus tandis que les autres recevront des vaccins».

De fait, 30 000 vaccins seront commandés pour être livrés d’ici dimanche et ceux caducs seront échangés contre les nouveaux sans coût additionnel. Le ministre a fait comprendre que 15 000 vaccins seront envoyés à Rodrigues.

Publicité
Publicité

Des éleveurs dépités, les autorités sur le qui-vive, les compensations… Depuis cette maladie qui a terrassé nos éleveurs à Rodrigues et à Maurice, les actions des autorités se sont multipliées. Retrouvez ici tous les articles sur ce sujet.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires