Allégations sur son fils: Leela Devi Dookun «menace» Navin Ramgoolam…

Avec le soutien de
La ministre de l’Education a donné la réplique à l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam.

  La ministre de l’Education a donné la réplique à l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam.  

«Jeter de la boue sur des gens droits, ça se paie cher.» Et Leela Devi Dookun-Luchoomun n’est pas d’humeur à épargner Navin Ramgoolam. Qu’il vienne prouver ses dires, «sinon je lui colle un procès». Ce qui a provoqué la colère de la ministre de l’Éducation : vendredi, lors d’un congrès à Goodlands, le leader du PTr s’en est pris à son fils, Rahul Dev Luchoomun.

«Ena médsin gradwé pa pé travay mé sé zanfan Leela Devi Dookun ki rékrité. Lé res tas lor poto. Aster la li gagn enn labours pou spécialisation. Ena lalwa ki dir bizin travay dézan pou gagn labours, li (NdlR, le fils de Leela Devi Dookun-Luchoomun) penkor travay mem li gagn labours», a martelé Navin Ramgoolam à Goodlands.

Interrogée mardi 16 août, la ministre a balayé d’un revers de main les allégations de l’ancien Premier ministre. «Que Navin Ramgoolam vérifie ses renseignements !» a-t-elle lâché, furieuse. Leela Devi Dookun-Luchoomun est catégorique: «Mon fils n’a rien obtenu ! Ni un siège et encore moins une bourse !»

N’empêche que cela fait un certain temps que la polémique enfle dans les hôpitaux. Dans les milieux proches du dossier, on disait avec insistance, il y a quelques mois, que Rahul Dev Luchoomun aurait obtenu un siège à la Banaras Hindu University de Varanasi, en Inde, pour une spécialisation. Opportunité offerte par le haut-commissariat indien. Parmi les domaines de spécialisation possibles: la psychiatrie, la physiologie, l’orthopédique ou encore l’ophtalmologie.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires