Quand SAJ règle ses comptes avec Ramgoolam

Avec le soutien de
Sir Anerood Jugnauth qualifie Navin Ramgoolam de «laughing stock» de la population.

Sir Anerood Jugnauth qualifie Navin Ramgoolam de «laughing stock» de la population.

Les interventions sur les débats budgétaires ont pris fin le mardi 16 août. Ce sont le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, le leader de l'opposition, Paul Bérenger et le ministre des Finances qui ont pris la parole.

Que ce soit en commentant les réactions du Parti travailliste sur le Budget ou en faisant l’historique du Métro léger, sir Anerood Jugnauth en profite pour faire le procès de Navin Ramgoolam. Il qualifie son prédécesseur de «laughing stock» de la population.

L'énergie verte

Sir Anerood Jugnauth salue aussi nombre de mesures budgétaires. A titre d’exemple, celles qui visent à développer le secteur des petites et moyennes entreprises ou encore la création d'une compagnie d'énergie renouvelable par le Central Electricity Board.

Quant à l’infrastructure, le Premier ministre fait ressortir que Rs 153 milliards seront dépensées d'ici les cinq prochaines années pour son amélioration. Le paysage socio-économique s'en trouvera complètement transformé, se réjouit-il.

L’économie bleue : sept compagnies internationales en lice

S’agissant de l’économie bleue, le Premier ministre annonce qu'un appel à manifestation d’intérêt est lancé pour l'exploration des eaux territoriales mauriciennes en vue de trouver et d'exploiter des hydrocarbures et des minéraux. Quant aux études géophysiques à être menées dans la zone conjointe de l’Extended Continental Shelf entre Maurice et les Seychelles, un appel avait été lancé à ce sujet et sept compagnies internationales y ont répondu. La sélection, qui se fait par les deux pays, devrait prendre fin d'ici la fin de l'année.

Sir Anerood Jugnauth signale également qu’une première ébauche d’un Offshore Petroleum Bill et celle d’un Seabed Mineral Bill, réalisées par le bureau du Premier ministre en collaboration avec le Commonwealth Secretariat et d’autres parties prenantes, sont prêtes. Le bureau de l'Attorney General les revoit et elles seront introduites à l’Assemblée nationale incessamment.

Prévenir les mariages blancs

Un autre projet de loi sera aussi introduit à l’Assemblée nationale. Il s’agit de l’Immigration (Amendment) Bill, qui est en cours de finalisation. Il vise à prévenir les mariages blancs entre des étrangers et des Mauriciens.

Le Premier ministre s’appesantit aussi sur la recherche. En vue d’instituer un World Class Research Institute of Oceanography à Maurice, le pays signe un Memorandum of Understanding avec le National Institute de Goa.

Parlant de la police qui tombe sous sa responsabilité, il indique que le gouvernement investit dans la technologie de pointe. Celle-ci inclut «smart tablets, body worn cameras, mobile access to data points, tracking systems for vehicles, and a Crime Occurrence Tracking System». De plus, si 43 nouvelles motocyclettes ont été récemment achetées, des procédures ont été lancées pour l'acquisition de 56 autres.

Le nouveau bâtiment du Forensic Science Laboratory à La Vigie, Curepipe, sera, lui, prêt d’ici 2019. Quant à la National Development Unit, elle se propose de réaliser 308 projets routiers, 281 travaux de drains et 148 autres projets d'infrastructures pour l'année 2016-2017.

Discours de Sir Anerood Jugnauth sur le budget 2016-2017 by L'express Maurice on Scribd

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires