Gérard Sanspeur bouscule les habitudes au BoI

Avec le soutien de
Gérard Sanspeur souhaite que des détails concernant des projets soumis au Board of Investment soient accessibles au pubic.

Gérard Sanspeur souhaite que des détails concernant des projets soumis au Board of Investment soient accessibles au pubic.

Gérard Sanspeur a encore frappé. Après avoir pesé de tout son poids pour l’abandon, par le Conseil des ministres, du projet Heritage City, deux propositions du Senior Advisor de Pravind Jugnauth ont été avalisées par le conseil d’administration du Board of Investment (BoI). Organisme parapublic qu’il préside.

Le vendredi 12 août, le BoI a ainsi approuvé deux mesures «pour plus de transparence», qui devraient se concrétiser dans les prochains jours. À commencer par les projets soumis au BoI, qui seront désormais accessibles au public via son site Internet. Du moins, les premiers détails, comme la nature du projet, le site choisi, l’infrastructure ou encore le nom du promoteur.

«Nous souhaitons, dans un souci de transparence vis-à-vis du public et avec l’autorisation des promoteurs, que le projet soit connu du plus grand nombre avant qu’il ne franchisse l’étape EIA, voire avant l’approbation du BoI», a indiqué Gérard Sanspeur samedi.

Il s’agit, dit-il, d’un changement «réfléchi» sur lequel il travaille depuis un moment. Toutefois, il a fallu du temps pour que ces mesures soient mises en place en raison de certaines réticences au niveau du conseil d’administration du BoI, qui plaidait pour la confidentialité des informations.

«Une occasion de faire de la publicité»

Au final, un sondage effectué auprès des promoteurs, qui ont déjà soumis leur projet à l’organisme s’est avéré concluant. «Bon nombre, d’entre eux, dont des promoteurs hôteliers, ont vu là une occasion de faire de la publicité pour leur produit», indique le Senior Advisor du ministre des Finances. Il soutient que durant les 18 derniers mois, une centaine de projets ont été soumis au BoI.

L’autre décision approuvée vendredi concerne les opportunités d’affaires glanées durant les missions des représentants du BoI à l’étranger. Des missions où le BoI est approché par des étrangers à la recherche de partenaires en affaires mauriciens. Ces informations seront désormais également disponibles sur le site Internet et les intéressés pourront contacter l’organisme.

«Jusqu’ici, les informations en ce qui concerne les opportunités de faire du business n’étaient pas accessibles au public. Soit ça reste au niveau du BoI ou alors seules quelques entreprises mauriciennes y ont accès», conclut Gérard Sanspeur, qui veut faire bouger les choses.

Pas de commentaire

Interrogé sur les remous provoqués par le gel de Heritage City, Gérard Sanspeur s’est abstenu de tout commentaire. À la question de savoir précisément ce qu’il adviendra des terres consacrées au projet mort-né ou encore des réclamations de Stree Consulting, le Senior Advisor a déclaré : «Je ne peux pas vous en dire plus. Je n’ai pas d’information à ce sujet.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires