Fièvre aphteuse: «Les 20 000 vaccins commandés sont inutilisables»

Avec le soutien de
(Photo d’illustration) Depuis l’éclatement de la fièvre aphteuse à Maurice, 343 animaux ont été abattus à Maurice.

(Photo d’illustration) Depuis l’éclatement de la fièvre aphteuse à Maurice, 343 animaux ont été abattus à Maurice.

L’espoir de revoir leurs animaux en bonne santé après l’épidémie de la fièvre aphteuse s’amenuise pour les éleveurs mauriciens et rodriguais. Alors que l’exercice de vaccination devait débuter, samedi 13 août, les résultats des analyses effectuées en France indiquent que les 20 000 vaccins commandés du Botswana (10 000 pour Maurice et 10 000 pour Rodrigues) ne sont pas appropriés pour la maladie. C’est ce qu’a indiqué une source officielle au sein du ministère de l’Agro-industrie.

Entre-temps à Maurice, un relevé de 31 fermes se trouvant dans un rayon de trois kilomètres de Vallée-des-Prêtres a permis de détecter 75 cas de fièvre aphteuse sur 435 animaux examinés. 

Depuis l’éclatement de la fièvre aphteuse à Maurice, 343 animaux ont été abattus: 235 provenant d’une cargaison de Rodrigues et 108 à Vallée-des-Prêtres. Toutefois, même si le pourcentage d’animaux affectés à Maurice et à Rodrigues n’est pas conséquent, l’estimation des pertes en termes d’argent est, elle, importante: plus de Rs 60 millions. Une annonce du ministre Mahen Seeruttun qui était face à la presse, vendredi. 

Publicité
Publicité

Des éleveurs dépités, les autorités sur le qui-vive, les compensations… Depuis cette maladie qui a terrassé nos éleveurs à Rodrigues et à Maurice, les actions des autorités se sont multipliées. Retrouvez ici tous les articles sur ce sujet.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires