The Cost : le prix d’un long-métrage

Avec le soutien de
(De g. à dr.) Sada Rajiah, Dick Ng Sui Wa, président de la MFDC, Lady Jugnauth, Désiré Prévost et Sachin Jootun, directeur de la MFDC, lors du lancement de «The Cost».

  (De g. à dr.) Sada Rajiah, Dick Ng Sui Wa, président de la MFDC, Lady Jugnauth, Désiré Prévost et Sachin Jootun, directeur de la MFDC, lors du lancement de «The Cost».    

Fort du succès rencontré à travers leur court-métrage Medy, lauréat du concours 7-Day Challenge, organisé par la Mauritius Film Development Corporation (MFDC) en avril dernier, les réalisateurs Sada Rajiah et Désiré Prévost ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Ils ont lancé, le vendredi 5 août, un nouveau court-métrage intitulé The Cost.

«Ce film a pour but de sensibiliser les personnes sur l’importance d’une mère. Certains n’hésitent pas à la maltraiter tandis que d’autres sont tristes parce que leur mère les a quittés trop tôt», explique Sada Rajiah, avant de faire ressortir que «nous avons lancé ce court-métrage afin de lever des fonds pour réaliser un long-métrage.»

Lors du lancement de The Cost, l’affiche du long-métrage à venir a été dévoilée. Il s’intitulera Resistance Marron. «C’est un film autour de l’esclavage, plus particulièrement le vécu des esclaves entre le départ des Hollandais et l’arrivée des Français au début du 18e siècle», explique Sada Rajiah.

Le but de ce dernier et de son complice, Désiré Prévost est de présenter un long-métrage mauricien au Festival de Cannes. «Pour être présent sur la scène internationale,  il nous faut miser sur un film historique», soutient Sada Rajiah. Le hic, c’est que le budget pour un tel projet tourne autour de Rs 12 M. «Beaucoup de recherches sont nécessaires. Nous avons également fait appel à des historiens internationaux, notamment hollandais et français. Certains acteurs seront également étrangers mais le film sera à 95 % mauricien», souligne Sada Rajiah. Le tournage du film devrait commencer le plus vite possible. Les réalisateurs espèrent que Resistance Marron suivra les traces de Medy, qui a été présenté par la MFDC au Festival international du film de Rotterdam aux Pays-Bas, et à celui  de Venise.

En attendant que le rêve de Sada Rajiah et de Désiré Prévost se concrétise les Mauriciens sont appelés à découvrir The Cost. «Le DVD en vente contient trois films,The Cost, Medy et Nou l’ile Maurice, film que j’ai conçu pour la fête de l’Indépendance», explique Sada Rajiah. Chaque DVD vendu rapprochera les réalisateurs de leur rêve.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires