Navin Ramgoolam: «Sir Anerood Jugnauth prendra-t-il des sanctions contre Trilochun ? »

Avec le soutien de
Le leader des rouges, Navin Ramgoolam, a axé une bonne partie de son discours sur «l’injustice qui prévaut sous ce gouvernement».

Le leader des rouges, Navin Ramgoolam, a axé une bonne partie de son discours sur «l’injustice qui prévaut sous ce gouvernement».

« Le premier ministre se dit choqué par les honoraires de Me Kailash Trilochun. Mais a-t-il pour autant pris des sanctions contre lui ? Lui a-t-il pour autant demandé de rendre une partie de cet argent ? » Ce sont les questions que se pose Navin Ramgoolam, le leader des Rouges. Il n’a pas digéré les Rs 19 millions versées à l’avocat et s’est attardé sur le sujet, ce vendredi 12 août, lors du congrès du Parti travailliste à Goodlands.

Navin Ramgoolam a ainsi relevé plusieurs éléments qu’il juge scandaleux, dont «le salaire de Trilochun qui est de Rs 400 000 par mois, sans compter les allocations d’essence et de téléphone, les voyages et le per diem». Et de se demander si l’avocat est aussi efficace «qu’un Geoffrey Cox». Pour l’ancien Premier ministre, cet épisode est venu jeter un éclairage nouveau sur l’affaire. «Aster nou pe kone ki ti ena proces Emtel. Aster nou pe kone Rs 22,3 millions ki line touse dan sa tigit letan la.» Et d’ajouter que le PM devrait tout bonnement «renvoyer tous les membres du conseil d’administration de l’ICTA».

Pour Navin Ramgoolam, le nouveau gouvernement est en train de battre des records : « Ils ont fait 184 voyages. Le per diem a augmenté.» Autre grief de l’ancien PM : les nombreux cas d’injustice, de conflits d’intérêts. « Et pourtant, ils avaient promis la justice et la méritocratie. Or, que voyons-nous ? Youshreen Choomka, membre du MSM, devient chairperson du board de l’independent Broadcasting Authority. Elle fait une demande pour obtenir le poste de directrice et l’obtient. La fille de la Speaker Maya Hanoomanjee est nommée à la tête de la State Land Development Company…»

Le leader des rouges s’est aussi interrogé sur le nombre de morts dans des accidents de la route. Une conséquence de l’annulation du système du permis à points, selon lui. Il a aussi tenu à évoquer les projets de Heritage City et de métro léger devenu, depuis, Metro express. «Comment le ministre Badhain a-t-il pu faire croire que Heritage City était un bon projet ? », se demande-t-il, avant d’ajouter :

«Stree consulting inn gagne Rs 42,4 millions. Ou cash in fini paye pou ene projet ki pas pou ena. Sir Anerood bizin dire Badhain rane cash. Kan pa kapav pran responsabilite enn PM bisin ale.»

Arvin Boolell a aussi pris la parole, affirmant que les jours du gouvernement sont comptés, surtout en raison de sa gestion «catastrophique» de certains dossiers, notamment celui de la fièvre aphteuse. «Si ti ene gouvernman prevoyan, azordi la fiev la pa ti pou sorte Rodrigues vinn Maurice. Depi juillet gouvernman ti kone. Zordi pe touye zanimo et pe trouv sa lor rézo sociaux. Ki tourist pou vine Maurice. Ti eleveurs bizin revendik zot droit.» 

Publicité
Publicité

C’est une affaire qui a défrayé la chronique depuis que les honoraires de Me Kailash Trilochun ont été révélés au Parlement : Rs 19 M pour défendre l’ICTA dans un procès face à Emtel. Depuis, le nom de l’avocat a aussi été associé à l’agression du chairman de cette instance. Retrouvez ici tous les articles publiés à ce sujet.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires