Natation - Heather Arseth : du courage à revendre

Avec le soutien de
Heather Arseth ne refuse jamais de surmonter les obstacles en compétition.

Heather Arseth ne refuse jamais de surmonter les obstacles en compétition.

Comme Bradley Vincent la veille, Heather Arseth s’élancera du 7e couloir de sa course. Dans cette deuxième série qualificative du 100m nage libre, notre compatriote fera face à des adversaires qui, pour la plupart, sont plus rapides qu’elle. Ce qui, connaissant le tempérament de la Mauricienne, n’est nullement un obstacle à ses objectifs.

«Je ne refuse pas la difficulté à l’entraînement. Elle me permet de prendre confiance en moi de telle façon que je me sens prête à surmonter tous les obstacles», affirmait Heather Arseth avant de se rendre à Rio. La crawleuse est consciente que les autres nageuses lui donneront du fil à retordre. La Philippine Jasmine Alkhaldi et la Thaïlandaise Natthanan Junkrajang, avec des engagements de 55.94 et 55.95 respectivement, n’ont-elles pas deux secondes d’avance sur le meilleur temps (57.95) de la Mauricienne ? De plus, dans sa série, trois autres nageuses ont aussi de meilleurs temps d’engagement qu’elle. Que fera alors notre représentante ? Se résigner ? Simplement participer ? «Je suis très enthousiaste à l’idée de porter encore une fois les couleurs de Maurice; et mon objectif est de faire le mieux que je peux.» Le patriotisme et l’envie d’aller au bout de ses efforts seront les principaux arguments de Heather Arseth ce soir.

Et lorsqu’elle s’élancera de son plot de départ ce soir, et même si à ce moment-là elle sera très concentrée, elle aura sans doute une pensée pour son grand-père Jean Chan-Ying, décédé en 2009. Ce dernier avait été sélectionné à Maurice, dans les années 50, pour participer aux Jeux du Commonwealth ; elle garde encore un grand souvenir de lui. Avant les Mondiaux de Barcelone en 2013, elle disait de lui : «II était un de mes plus fervents supporters, qui me disait toujours de persévérer et de ne jamais baisser les bras ; malheureusement, il est mort et n’a pu me voir nager à l’Université ni lors de compétitions internationales. Il aurait été si fi er de moi», disait-elle avec regret.

Aux environs de 20 heures, Heather Arseth, recordwoman de Maurice des 50m nage libre, 100m nage libre, 200m nage libre, 50m dos et 100m dos, fera de son mieux. Et même plus. Avec courage et honneur…

LA SÉRIE DE HEATHER ARSETH

1. Jade Howard (Zambie) 58.74

2. Tracy Keith Matchitt (Iles Cook) 57.74

3. Ana – Julia Dascal (Roumanie) 56.66

4. Jasmine Alkhaldi (Philippines) 55.94

5. Natthanan Junkrajang (Thaïlande) 55.95

6. Karen Riveros Schultz (Paraguay) 57.31

7. Heather Arseth (Maurice) 57.95

8. Jovana Terzic (Montenegro) 58.87

Publicité
Publicité

Douze athlètes mauriciens seront en compétition lors des Jeux olympiques de Rio, au Brésil du 5 au 21 août. Pour la majorité, l’expérience qu’ils vivront est déjà une victoire. Suivez la présentation de nos athlètes locaux et leurs résultats tout au long de la compétition…

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires