Budget: les ministères bleus moins gâtés ?

Avec le soutien de
(Photo d’illustration) Le budget alloué au ministère du Tourisme est passé de Rs 733 millions pour l’année financière 2015-2016 à Rs 727 millions.

(Photo d’illustration) Le budget alloué au ministère du Tourisme est passé de Rs 733 millions pour l’année financière 2015-2016 à Rs 727 millions.  

Est-ce un hasard que les ministères occupés par les élus du Parti mauricien social-démocrate sont les moins gâtés dans le Budget ? En effet, les portefeuilles du Tourisme, de l’Environnement ou encore de l’Égalité du genre n’ont pas été cités pour de gros projets dans le discours de Pravind Jugnauth le 29 juillet. Ce, comparativement au précédent Budget, présenté par Vishnu Lutchmeenaraidoo, ancien ministre des Finances.

Pour le ministère du Tourisme, par exemple, sous la responsabilité de Xavier-Luc Duval, on retient surtout le retour du Duty-free Island, un projet auquel s’intéresse Pravind Jugnauth. En ce qui concerne l’annonce de la promotion du corridor aérien Afrique-Maurice-Singapour-Asie, qui obtient Rs 40 millions additionnelles, c’est le bureau du Premier ministre qui en serait l’instigateur.

On remarque que Vishnu Lutchmeenaraidoo a été plus généreux envers le Tourisme en 2015. Notamment avec l’augmentation du budget de la Mauritius Tourism Promotion Authority, qui a grimpé de Rs 390 millions à Rs 560 millions. Or, cette année, celle-ci a bénéficié d’une hausse de Rs 3 millions uniquement, passant de Rs 560 millions à Rs 563 millions.

Quant au budget alloué au ministère du Tourisme lui-même, selon les dernières estimations budgétaires, il connaît même une baisse, chutant de Rs 733 millions pour l’année financière 2015-2016 à Rs 727 millions. Une baisse qui surprend, étant donné que le secteur touristique a rapporté Rs 19,3 milliards depuis janvier, sans compter la hausse de 12,5 % des arrivées touristiques pour le premier trimestre de 2016, comparée à la même période en 2015. Par ailleurs, d’après les estimations budgétaires de l’année dernière, l’allocation devait passer de Rs 504 millions en 2014 à Rs 746 millions pour l’année financière 2015-2016.

Du côté du ministère de l’Environnement, dirigé par Alain Wong, il nous revient que le discours de Pravind Jugnauth en a étonné plus d’un. Aucun projet pour les plages n’a été mentionné, alors que la Beach Authority avait soumis un plan stratégique pour l’aménagement de zones de camping, entre autres, en attente de financement.

Si peu de projets ont été mis en avant par le ministre des Finances pour l’Environnement, les estimations budgétaires font état de certaines propositions, dont la mise en œuvre de l’E-Waste Management System et des travaux de réhabilitation des plages. Quant à l’enveloppe accordée au ministère, elle n’augmente que de Rs 36 millions, tandis que pour l’année financière 2015-2016, elle passait de Rs 1,2 milliard à Rs 1,8 milliard, selon les estimations budgétaires de l’année dernière.

Pour le ministère de l’Égalité du genre dirigé par Aurore Perraud, le grand argentier a annoncé la mise sur pied d’un Parliamentary Women Caucus, ainsi que d’autres mesures, telles que l’introduction d’un Child Protection and Care Bill. Le Budget de Vishnu Lutchmeenaraidoo avait, lui, proposé le renforcement du personnel de la Child Development Unit, l’augmentation des subventions aux ONG qui s’occupent des enfants, entre autres.

Le budget pour le ministère croît de Rs 394 millions à Rs 451 millions pour l’année financière 2016-2017, soit Rs 57 millions de plus. Or, pour l’année financière 2015-2016, il avait augmenté d’environ Rs 80 millions.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires