Vijay Makhan, ancien secrétaire aux Affaires étrangères : «Le chantage de la Grande-Bretagne et des États-Unis est indigne»

Avec le soutien de

Avons nous vraiment des arguments solides pour aller devant la cour internationale ?


Oui. Notre dossier est basé sur des faits. Des faits juridiques et historiques. L’Angleterre a bafoué plusieurs lois internationales et a fait fi des résolutions de l’ONU en déracinant un peuple. La perfidie de la Grande-Bretagne pendant les négociations pour l’indépendance est un fait. Elle s’est arrangée avec les États-Unis pour déstabiliser l’intégrité territoriale de Maurice, qui était, à l’époque, dans la mouvance du changement avec la décolonisation. C’est condamnable.

Nous ne faisons que revendiquer nos droits ; il faut qu’on aille de l’avant, c’est un dossier national. Je persiste et je le dis clairement : Maurice a sa souveraineté sur les Chagos. Si cela n’était pas le cas, les Anglais n’auraient même pas négocié avec Maurice et ils n’auraient pas fait de chantage pour nous empêcher d’aller à la cour internationale. C’est indigne de ces pays.

Et si on essuie un revers juridique, quel sera notre recours politique ou diplomatique ?


Cette éventualité ne m’a même pas traversé l’esprit. Je suis convaincu de la justesse de notre position. Nous devons utiliser tous nos moyens diplomatiques pour mobiliser l’opinion publique et obtenir notre souveraineté.

Quelle devrait être la priorité des comités qui se penchent sur la question ?


Je ne connais pas l’agenda du gouvernement, mais il y a beaucoup de choses à dire. Nous avions déjà proposé, dans le passé, qu’ils nous retournent les autres îles et que la discussion continue pour Diego Garcia. Mais je ne sais pas quelle mouche a piqué les Américains pour faire ce genre de déclaration via des communiqués, alors qu’ils se présentent comme de grands défenseurs des droits.

La Grande-Bretagne et les États-Unis font partie des plus grandes puissances mondiales. Comment ontils pu négocier dans notre dos pour les Chagos ? Ils nous ont fait un bébé dans le dos.

Que pensez-vous de la position d’Allen Vincatassin, qui clame que la souveraineté des Chagos revient aux Anglais ?
Il n’a qu’à assumer la responsabilité de ses propos. Moi, je parle des Mauriciens de souche chagossienne et je me pose la question sur le timing de sa déclaration.

Publicité
Publicité

Maurice a remporté une première bataille avec le vote de la résolution sur les Chagos à l’Assemblée des Nations unies le jeudi 22 juin. Une résolution adoptée avec 94 voix en faveur de la résolution, 15 voix contre et 65 abstentions. Prochaine étape : la Cour internationale de justice…

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires