Rezistans ek Alternativ: «On crée un gouvernement parallèle…»

Avec le soutien de
Rezistans ek Alternativ a réuni la presse le jeudi 4 août pour commenter le Budget 2016-17.

Rezistans ek Alternativ a réuni la presse le jeudi 4 août pour commenter le Budget 2016-17.

«Il n’y a rien d’innovateur dans ce Budget. Li kuma kan ena class 3 Moris, zenfan demann zot papa si pu al dan centre de refuge, li dir dormi, gramatin nu guete.» Rezistans ek Alternativ n’a une fois de plus pas été avare en critiques en ce qui concerne le Budget 2016-17.

«C’est un Budget écocide et qui menace également la démocratie», a martelé Stephan Gua lors d’une conférence de presse le jeudi 4 août. «Dans le monde, on parle de crise climatique; Maurice est sur la liste des pays les plus vulnérables. Or, il n’y a pas eu un mot sur le changement climatique. Il a juste été dit qu’une équipe se concentrera sur les six endroits où il peut y avoir des problèmes», a-t-il indiqué, ajoutant que Maurice doit devenir une low carbon economy. Un appel a ainsi été lancé au gouvernement de revoir le projet de Petroleum Hub.

Autre sujet abordé: les permis de construction. «Le Board of Investment pourra délivrer des permis pour les innovative business», a souligné Stephan Gua. Il a, dans la foulée, exhorté l’alliance Lepep à «revoir tous les pouvoirs accordés à cet organisme. On crée un gouvernement parallèle».

Pour le syndicaliste Jean-Yves Chavrimootoo, «il est clair que le développement foncier sera pour les étrangers. Ils pourront venir faire ce qu’ils veulent. C’est comme s’il n’y a pas d’autre moyens de développer Maurice apart l’investissement étranger».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires