Allemagne: deux ex-espions yougoslaves condamnés à la perpétuité

Avec le soutien de

Le dernier chef des services de renseignement yougoslaves et son ancien adjoint ont été condamnés mardi en Allemagne à la réclusion à perpétuité pour le «meurtre aggravé en réunion» d’un dissident croate il y a 33 ans.

La cour de Munich a reconnu Zdrakvo Mustac, 74 ans, coupable d’avoir demandé à son ex-bras droit Josip Perkovic, 71 ans, de «planifier et préparer» le meurtre de Stjepan Djurekovic, un opposant au régime communiste yougoslave.

La victime avait été criblée de balles et frappée avec une feuille de boucher par trois assaillants non identifiés dans un garage qui servait d’imprimerie à Wolfratshausen (sud), près de Munich, en 1983.

Selon l’accusation, le mobile du crime était de réduire au silence Stjepan Djurekovic, qui disposait d’informations compromettantes sur le fils d’un responsable politique yougoslave de premier plan.

Les deux accusés avaient été remis à la justice allemande en 2014 en vertu d’un mandat d’arrêt européen que la Croatie, membre de l’Union européenne depuis juillet 2013, était tenue de respecter.

Le gouvernement croate s’opposait pourtant à voir les deux hommes jugés en Allemagne et avait fait voter, juste avant son adhésion à l’UE, une loi interdisant l’extradition de ses ressortissants pour des faits commis avant août 2002.

L’affaire avait un temps terni les relations entre Zagreb et Berlin et, sous la pression de ses partenaires européens, la Croatie avait fini par amender son texte.

Une fois en Allemagne, l’ancienneté de ces faits commis au coeur de la Guerre froide n’avait plus soulevé de difficultés légales, le «meurtre aggravé» étant un crime imprescriptible synonyme, en droit allemand, de condamnation à la perpétuité.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires