Ramgoolam: «C'est un Budget sans vision»

Avec le soutien de
Les membres du Parti travailliste étaient face à la presse le mardi 2 août.

Les membres du Parti travailliste étaient face à la presse le mardi 2 août, au square Guy Rozemont.

Au tour de Navin Ramgoolam de commenter le Budget 2016-2017 présenté vendredi. Le leader du Parti travailliste (PTr) qui a animé une conférence de presse le mardi 2 août n'a pas fait dans la dentelle.

«C'est un Budget sans vision, zis reklam», a-t-il lancé, ou encore: «C'est un Budget sans ligne directrice.»

Navin Ramgoolam a soutenu que Pravind Jugnauth «a surestimé les revenus et la croissance tout en sous-estimant les dépenses». Le gouvernement, a-t-il dit, a sacrifié le«capital budget» aux dépens du déficit. «Pa pou relans lekonomi koumsa», a jugé l'ancien Premier ministre.

Le chef de file des travaillistes a énuméré plusieurs mesures budgétaires. Au sujet du projet de village pharmaceutique à Rose-Belle, il a fait part de ses doutes. S'agissant de l'immobilier, il trouve que Pravind Jugnauth fait le contraire de sir Anerood Jugnauth en investissant dans ce secteur. Concernant la mise en place d'imprimantes 3D au sein des technopôles de Rivière-du-Rempart et de Rose-Belle, Navin Ramgoolam a lâché : «Mo gouvernman ti dir sa.»Quant à la mise sur pied d'une National CSR Foundation, c'est une «claque» à Vishnu Lutchmeenaraidoo. Pour ce qui est du métro léger, «ce n'est pas clair ce qu'ils cherchent à faire».

C'est ce qui fait dire à Navin Ramgoolam que c'est un Budget de rupture avec la réalité.«Emballage bokou mais endan pena nanien.»

Publicité
Publicité

Quelles sont les mesures fortes de ce Budget? Comment syndicats, opérateurs et politiques accueillent-ils l’exercice? Retour sur les divers articles réalisés en marge du grand oral de Pravind Jugnauth.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires