Affaire BAI: une décision attendue sur la radiation de charge d’Auckbarally

Avec le soutien de
(Photo d’archives) Mehdi Auckbarally lors d’une précédente comparution aux Casernes centrales.

(Photo d’archives) Mehdi Auckbarally lors d’une précédente comparution aux Casernes centrales.

Il avait été arrêté, sous une accusation provisoire de complot dans le cadre de faux relevés bancaires au profit de la BAI. Mehdi Auckbarally, ancien directeur adjoint de la Banque des Mascareignes, avait par le biais de son homme de loi, Me Imtihaz Mamoojee, réclamé la radiation de la charge retenue contre lui. Une décision de la magistrate Maulloo, siégeant en cour de Rose-Hill, est attendue le vendredi 12 août.

L’ancien directeur adjoint est accusé, ainsi que d’autres hauts cadres de la BAI, d’avoir effectué un «false entry in account» le 31 décembre 2009 pour maquiller les comptes du groupe. Toutefois, en cour, lors de sa déposition, l’inspecteur Dussoye, affecté au CCID a déclaré que l’accusé ne se trouvait pas au pays au moment des faits. «Mehdi Auckbarally n’était pas au pays du 25 décembre 2009 au 8 juin 2010», a-t-il précisé. 

Pour rappel, le nom de Mehdi Auckbarally avait été cité par Nelly Jirari, l’ex-directrice de la Banque des Mascareignes. Nelly Jirari, qui nie toute implication dans cette affaire, a également mis en cause un autre directeur de la banque.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires