Breach of procurement act : SAJ a ordonné plusieurs enquêtes

Avec le soutien de

Il a décidé de prendre le taureau par les cornes. Le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, a annoncé qu’il avait ordonné plusieurs enquêtes sur de «mauvaises pratiques», notamment pour «breach of procurement act», l’année dernière. D’ailleurs, plusieurs mesures ont été prises, a-t-il indiqué lors de l’ouverture de la Global Small Islands Developing States (SIDS) conference on Anti Corruption Reform, ce mardi 2 août.

Le Premier ministre a aussi déclaré que l’Independent commission against corruption (ICAC) collabore avec plusieurs organisations privées pour combattre la corruption. Il a aussi annoncé que l’Integrity Reporting Board sera présidé par Lord Phillips.

Par ailleurs, la loi pour donner une définition légale à la fraude ne devrait plus tarder. Le ministre de la Bonne gouvernance, Roshi Bhadain, a indiqué que cette loi devrait inclure deux aspects dont le «fraud by false representation» et le «fraud by failure to disclose information». «Cette loi empêchera qu’il y ait des Ponzi Schemes. Maurice est un exemple en matière de bonne gouvernance pour les pays africains membres du Commonwealth et nous pouvons être une plateforme pour attirer ceux qui veulent investir en Afrique.»

Ils étaient nombreux à assister à la Global Small Islands Developing States (SIDS) conference on Anti Corruption Reform. Le directeur de l’ICAC Navin Beekarry, le Crime Prevention and Criminal Justice Officer, Claudia Sayago de l’United Nations Office on Drugs and Crimes, l’Officer-in-charge de l’UNDP et plusieurs parlementaires mauriciens étaient également présents.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires