Huawei Mate 8: la phablette la plus complète du marché

Avec le soutien de

À quelques mois du dévoilement du Huawei Mate 9, «l’express» a eu l’occasion de tester la Mate 8, phablette très prisée, sortie en mars. Sa particularité : une batterie robuste. Tour d’horizon.

Design

Le géant chinois a ouvert une nouvelle ère avec la Mate 8 dans la section des phablettes de haute gamme. Celle-ci possède des mensurations extra larges et sur le terminal, on retrouve une dalle de près de six pouces. Taille idéale, soit à mi-chemin avec une tablette et un smartphone, pour que la Mate 8 puisse entrer dans une poche ou dans un sac. Le modèle est entièrement fait de métal. Le dos en métal est légèrement bombé pour éviter que le téléphone ne glisse de la main et les finitions ont été réalisées pour empêcher que le terminal ne tombe facilement, lors du maniement d’une main à l’autre.

Le poids est aussi un atout ne pesant que 185 grammes. À première vue, la trempe d’en haut où se trouve un haut-parleur, des capteurs et la caméra frontale est séparée de la dalle tactile. La marque Huawei est, elle, placée sur la partie du bas.

Ce design fait penser à celle de la Note 5 mais le géant chinois a posé sur la Mate 8 un lecteur d’empreinte digital dorsale. Une tendance chinoise que suivent les autres marques.

Écran

La Mate 8 a un Gorilla Corning Glass 4 qui recouvre la coque sur la devanture. Alors que l’écran tactile de 2.5 D est composé de 83 % du terminal. Pour cette dalle, Huawei a équipé son écran IPS Full HD pour une définition 1920 x 1080. La dalle affiche une réflexion lumineuse de 13 %, ce qui est loin du Galaxy S6, qui en a que 8 %. Toutefois, l’affichage en plein soleil ou forte luminosité n’est pas un souci. Malgré quelques faiblesses par rapport à des détails techniques, l’écran est un des meilleurs du marché avec un affichage adaptable. On aurait l’impression de manier un écran de quatre pouces, ce qui facilite la navigation avec une main, notamment pour les Ebooks, entre autres.

Performance et stockage

Pour se vanter d’être dans le haut de gamme, le constructeur chinois a fait le choix de réaliser ses propres puces mobiles. Sous le capot on retrouve une puce mobile octocoeur HiSilicon Kirin 950 avec trois Giga octets (Go) ou quatre Go de mémoire vive, une puce graphique Mali- T880 MP4.

Alors que pour la Mate 9, les rumeurs parlent d’une nouvelle puce Kirin et 6 Go RAM. À noter que Huawei a ajusté deux versions de la Mate 8, une version avec 32 Go et 64 Go. En bonus, la Mate 8 offre deux emplacements SIM ou alors un emplacement nano SIM et un emplacement microSD pour étendre sa mémoire externe. Mais il est important savoir que Huawei Backup est présent pour une sauvegarde additionnelle.

Photo & vidéo

Huawei Mate 8 a un des capteurs les plus performants du marché. Le capteur est IMX298 de Sony de 16 Mégapixels. Voici les caractéristiques techniques : un objectif 27 mm ouvrant à f/2.0, stabilisateur optique d’image, flash true-tone, autofocus à détection de phase, compatible 1080p en vidéo. La camera frontale est, elle, équipée de huit mégapixels avec un objectif de 26 mm ouvrant à f/2.4. Les selfies seront, ainsi, plus faciles à réaliser.

Interface et navigation

L’écran dévoile la touche logicielle Emotion UI (ou EMUI) 4.0, basé sur Android 6.0 Marshmallow. Il ne s’agit pas de la version 4.1 que nous retrouvons dans le P9 ou le Honor 5C. Huawei a donné l’habitude à ses utilisateurs d’avoir deux volets, soit une barre d’état et une de notifications. Ainsi, sur l’une, on retrouve toutes les notifications et l’autre permet de choisir certaines fonctions en shortcuts.

Emotion UI permet d’ouvrir et d’accéder à des fonctions grâce à des articulations  de vos doigts. Huawei a en effet configuré de nombreuses options de gestuelles, par exemple en tapotant deux fois sur l’écran (comme si l’on cognait à une porte), cela déclenche la capture d’écran. Si ce geste est fait avec deux doigts c’est une capture vidéo de l’écran qui se fera. Si l’on  encercle une zone particulière, avec son doigt, la capture se fait seulement sur cette zone.

Autonomie

C’est le bonus numéro 1 du Huawei Mate 8. Avec une batterie de 4 000 mAh, on peut tenir facilement deux jours sans chargement. Lors du test, notre terminal a tenu deux journées entières avant de nous rappeler une charge à 10 %.

Il suffit uniquement de gérer ses connexions sans fil. La fonctionnalité WiFi permet de faire la transition entre l’internet mobile, l’internet WiFi à la maison et au travail.

La Mate 8 a une utilisation ultra-intensive avec YouTube, des jeux vidéo 3D entres autres, cela entre 12 et 18 heures. Alors qu’en mode veille, la Mate 8 a une autonomie de 22 heures en appel et 19 heures d’autonomie en surf web.

Huawei a créé une application connue comme le Phone Manager, qui permet de choisir quels applis tournent en arrière-plan ou non.

Connectiques

Ce terminal 4G possède toutes les dernières connectiques sans fil, soit pour le WiFi et Bluetooth. La Mate 8 est un des appareils les plus complets avec trois antennes pour avoir une très bonne réception au sous-sol, dans l’ascenseur ou dans une région à faible couverture mobile. À noter que la NFC et la WiFi Direct sont de nouvelles connexions sans fil pour le transfert de fichers.

Ce terminal possède un lecteur d’empreinte digitale physique sur le dos comparé à ses concurrents dont le capteur d’empreinte est sur l’écran. Ce lecteur, très réactif, permet de déverrouiller l’écran, de prendre des photos, etc et est l’un des plus rapides du marché.

Note : Tous les sites web spécialisés, qui ont testé cette phablette, lui ont attribué une note de 9 sur 10. D’autres lui attribuent sept étoiles. Ce qui est le reflet de ses points forts mais aussi de ses quelques points faibles

Disponibilité : Sur le marché depuis mars. Il coûte plus de Rs 30, 000.

Et la Mate 9 ?

Les rumeurs parlent d’un lancement au mois de novembre, alors que Huawei annonce un renouvellement de ses terminaux en septembre. La Mate 9 sera une version améliorée dans la même lignée que la P9 Plus. Du côté de sa performance, on parle d’une mémoire vive de 6 Go et d’un Dual Camera Leica de 20 Mégapixels.

De même pour concurrencer Qualcomm Snapdragon, Huawei sera le premier à mettre en circulation des processeurs gravés en 10 nanomètres avec le Kirin 970. Pour le design et aussi l’interface logicielle, on retrouvera des fonctionnalités déjà présentes sur la P9 Plus.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires