Les derniers lexpress leaks

Avec le soutien de

Des bruits de couloirs, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ce que les autres vous cachent.

La justice attendra

 

Cela fait près de huit mois que des hommes de loi ont postulé pour faire partie du Parquet. Mais, jusqu’ici, aucune réponse de la Judicial and Legal Service Commission. Les postulants, las, se demandent quand cette entité finira par prendre une décision.

 

A priori bien informés

 

 Apparemment, quelques commerçants bien renseignés ont déjà passé leurs commandes de réservoirs d’eau en provenance de l’Asie. Ceci, bien en avance de la mesure de Rs 35 millions de subsides annoncée dans le Budget hier.

 

Le ministère cherche conseil ?

 

Que se passe-t-il au sein de ce ministère ? Une jeune personne qui suscite la polémique sur les réseaux sociaux intrigue. Selon certaines sources, elle est souvent présente dans les événements du ministère sans que personne ne sache d’où elle obtient ses invitations. Enquête à prévoir…

 

 

Lettre anonyme à but précis

La State Investment Corporation est actuellement en présence d’une lettre anonyme contestant la compétence de certains employés occupant des postes de responsabilité dans divers départements. La direction soupçonne un ancien haut cadre d’un organisme parapublic qui convoite le poste de Chief Executive Officer d’être derrière cette correspondance.

Une taupe à L’UoM

 

Un haut responsable de l’Université de Maurice a envoyé un courriel incendiaire aux employés de l’institution il y a deux jours. La raison ? Des informations qui ont fuité dans la presse sur une réunion importante qui a eu lieu mardi après-midi. Le haut responsable demande ainsi avec force et vigueur aux employés de changer d’attitude et de ne pas jouer les taupes.

Il nomme son homme

 Le ministre Anwar Husnoo aurait usé de ses prérogatives pour nommer un activiste orange en tant que conseiller d’un village du Sud. Ce, en l’absence d’une liste de réserves, rejetée par la Commission électorale. En ce faisant, le ministre des Collectivités locales donne un avantage à l’opposition orange du conseil de ce village. Selon toute probabilité, le nouveau conseiller sera propulsé dans le conseil de district de Savanne. Ce, à cinq mois des élections des nouveaux présidents des conseils de district du pays.

Publicité gratuite

La direction de Phœnix Bev suit actuellement de très près l’impact de la polémique autour de l’interdiction d’une publicité. Cette affaire continue à faire le buzz sur les réseaux sociaux. En effet, la marque de boisson gazeuse jouit d’un support visible en ligne, avec des dizaines de versions de la publicité censurée sur la toile. À voir dans quelque temps encore si les ventes ont grimpé. Tout cela grâce à Trisha Gukhool.

Le coq se pavane seul

La balade solitaire de Xavier-Luc Duval au sommet de la montagne du Morne samedi ne paraît faire l’unanimité que dans la basse-cour bleue. Il semblerait que certains membres du gouvernement, notamment ceux des autres partis, n’ont pas digéré de ne pas avoir été invités à cette sortie très médiatisée et passablement ridicule, car on y voyait des partisans essoufflés et en nage dans leur tenue de ville.

La chute d’un ministre

Cocasse incident que celui qui s’est produit avant la présentation du Budget, hier. A la sortie du Conseil des ministres, l’un d’eux a fait chute alors qu’il était au téléphone. L’ancienne mesure d’interdire aux piétons d’utiliser les téléphones n’était peut-être pas si ridicule après tout.

Non, c’est non !

Finis les voyages à gogo. Même une VVIP du front bench de l’Assemblée nationale a essuyé un refus catégorique des Finances. Cette personnalité a été sollicitée afin d’intervenir en faveur d’un groupe de parlementaires invités à une conférence panafricaine. Ce groupe s’était déjà heurté à une première objection. D’où le recours au leader de l’écurie. Sauf que Pravind Jugnauth a tenu ferme, car il ne veut pas que le gouvernement devienne une basse-cour.

La classe version lepep

Question de prestige. Qui est cette personne qui arrive aux réunions toujours entourée de deux membres de sa garde rapprochée ? L’un, pour tenir son téléphone et l’autre, son agenda ? À la clé, un… agenda.

L’élu qui souffle le chaud et le froid

Depuis qu’il fait de la politique, ce ministre essaie par tous les moyens de se faire remarquer par nos journalistes. Dès lors qu’il n’aime pas un article ou une photo de lui, il appelle pour «raisonner» le journaliste ou encore pour envoyer une série de photos qu’il préfère. Depuis quelque temps, il va plus loin en invitant à déjeuner. Quand ça ne mange pas, il critique, boude et hausse le ton avec les journalistes. Mais depuis peu, il a changé de stratégie : après une boutade, il envoie ensuite des messages d’excuses à des heures tardives. Il l’a d’ailleurs fait deux fois cette semaine.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires