Prostitution de mineures à Rodrigues: un présumé trafiquant et proxénète accusé de viol

Avec le soutien de
Une Rodriguaise âgée de 20 ans a indiqué à la police de Port-Mathurin qu’un homme de 57 ans l’a violée et soumise à des sévices sexuels alors qu’elle était encore mineure.

Une Rodriguaise âgée de 20 ans a indiqué, à la police de Port-Mathurin, qu’un homme de 57 ans l’a violée et soumise à des sévices sexuels alors qu’elle était encore mineure.

Rebondissement dans l’enquête sur une affaire de mœurs à Rodrigues. Accusé de trafic de drogue, de «causing child to be sexually abused» et soupçonné d’orchestrer un réseau de prostitution, Ramaya Boodhun, qui avait été arrêté, mardi, fait maintenant l’objet d’une plainte pour viol.

En effet, le vendredi 29 juillet, une Rodriguaise âgée de 20 ans a porté plainte contre ce Mauricien de 57 ans. Elle a indiqué à la police de Port-Mathurin que cet homme l’a violée et soumise à des sévices sexuels alors qu’elle était encore mineure.

Entre-temps, l’enquête sur ce réseau de prostitution se poursuit. Plusieurs autres collégiennes sont recherchées par la police. Elles sont soupçonnées d’être impliquées dans le réseau qui aurait mis en place  par Ramaya Boodhun. Selon nos recoupements d’informations, la jeune fille de 16 ans qui avait été retrouvée au domicile du suspect, à Grande-Montagne, le jour de son interpellation, ne serait pas la seule à s’y rendre. Des arrestations sont à prévoir durant le week-end.

En attente d’un rapport de la police

L’adolescente, qui a avoué qu’elle se prostituait, a donné les noms de ses présumés clients. Elle a notamment affirmé que le chauffeur du commissaire de la Santé et des Sports est son client depuis qu’elle avait 15 ans. Le suspect, John Vril Roussety, âgé d’une quarantaine d’années, a été arrêté et interrogé, mercredi. Il a comparu devant le tribunal de Port-Mathurin, vendredi, sous une charge provisoire de relation sexuelle avec mineure de moins de 16 ans. Il a payé une caution de Rs 8 000 pour retrouver la liberté conditionnelle.

Toutefois, il exerce toujours comme chauffeur au sein de l’Assemblée régionale. Contacté, le commissaire de la Santé et des Sports, Ismael Valimamode, a expliqué que depuis, vendredi matin, John Vril Roussety n’est plus son chauffeur. «Je suis allé à plusieurs fonctions et ce n’est plus lui qui me véhicule.» Il affirme que le chauffeur n’a pas été suspendu par l’Assemblée car il faudra attendre un rapport de la police pour que l’organisme prenne une décision. Entre-temps, l’employé a été muté.

Tout a commencé lorsque l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) a perquisitionné la maison de Ramaya Boodhun mardi. L’ADSU soupçonnait qu’il était impliqué dans la vente illégale de médicaments. C’est là que les policiers sont tombés sur une collégienne en uniforme. Elle avait dit à ses parents qu’elle se rendait à des cours de rattrapage. L’adolescente a été prise en charge par la Child Development Unit.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires