L'express leaks du dimanche 17 au vendredi 22 Juillet

Avec le soutien de

Des bruits de couloirs, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ce que les autres vous cachent.

La vérité qui dérange

 

Le poste d’Acting Senior Chief Executive du ministère de l’Éducation serait-il menacé ? Des préposés du ministère ont à maintes reprises voulu savoir ce qu’a dit précisément Ram Prakash Ramlugun à la commission d’enquête sur la drogue la semaine dernière. Sa déposition n’aurait pas plu à la ministre de l’Éducation.

Pour cause, il avait désavoué la ministre en affirmant, documents à l’appui, que la drogue était consommée dans l’enceinte de l’école alors que la ministre avait dit le contraire.

 

Revendication d'un ministre

Il en est à sa troisième revendication d’une action qui relève d’un autre ministère. Ce ministre de la République, dont on entend souvent parler pour des raisons ayant bien rarement trait à son ministère, clame cette fois-ci avoir financé les célébrations d’une fête religieuse. Or, des préposés du ministère des Arts et de la culture insistent que c’est leur ministère qui a payé la note de cette fête.

PMSD à l'affiche

L’opération de séduction du PMSD continue. La distribution de billets de cinéma semble être l’appât de choix de ce parti pour attirer les jeunes. Ces derniers sont invités en ce moment par des membres de l’aile jeune à adhérer au parti bleu. En retour, ils auront souvent des billets gratuits.

Retour à la case départ

C’est sans fanfare que s’est effectué le retour de cet homme de loi à son ancien poste après avoir été temporairement à la tête d’une institution. Après la récente nomination d’un nouveau directeur, les rumeurs allaient bon train qu’on pouvait s’attendre à une démission. Mais tel n’a pas été le cas même si le principal concerné attend toujours un dénouement à un autre niveau pour se fixer sur sa position.

La diplomatie ne rembourse pas

Il avait remis plus de Rs 100 000 à cet homme de loi, proche du pouvoir, afin que celui-ci se charge de son divorce. Sauf qu’avant même d’entamer les procédures, l’homme de loi a accepté un poste de diplomate. Le hic : le promu n’a pas voulu rembourser son client. Ce dernier a eu recours à un autre homme de loi qui, lui, n’a coûté qu’un cinquième de ce qu’il a payé au nouveau diplomate.

Classe affaires pour la VoH

Quelques heures après l’assemblée générale des actionnaires d’Air Mauritius (MK), Navin Unoop de la Voice of Hindu (VoH) a formulé une demande officielle au nom de l’association. Celle-ci avait pour but d’obtenir une carte afin que les membres de l’association socioculturelle puissent être surclassés sur les vols de MK. Les membres de la VoH sont de petits actionnaires de MK, ce qui leur permet de bénéficier de la proposition de surclassement ou, au choix, celle d’avoir la priorité sur les réservations.

Une directrice à la porte ?

La directrice d’une importante institution financière pourrait prochainement prendre la porte de sortie. Et pour cause, elle paierait de sa proximité avec l’ancien régime. D’ailleurs, depuis la nomination du nouveau patron à la BoM Tower, les relations étaient tendues entre celui-ci et la dame. Du reste, les mauvaises langues prétendent qu’elle aurait été prise à partie plus d’une fois lors des réunions présidées par Ramesh Basant Roi.

Calculer la dette publique

Il y a deux façons de comptabiliser la dette publique : une façon internationale (selon le FMI), qui comprend les dettes des compagnies parapubliques, et une autre façon d’inspiration locale, qui exclut les chiffres dans le rouge de ces institutions. Sir Anerood Jugnauth avait révélé les deux chiffres dans une réponse parlementaire et pour le calcul selon le FMI, le niveau est alarmant : un peu plus de 64 %. Pour le Budget 2016-17, il semblerait que Pravind Jugnauth a été conseillé de présenter l’autre formule qui montrerait une amélioration de la dette publique. Or, il est attendu au tournant.

MP aux aguets

C’est l’espoir d’une éventuelle offre de maroquin ministériel qui serait à l’origine des démêlés de Joe Lesjongard avec la direction du Mouvement patriotique (MP). En effet, cette dernière estime que si le parti reçoit une proposition de ce genre, c’est Jean-Claude Barbier qui serait le choix idéal. Sauf que Joe Lesjongard ne l’entend pas de cette oreille. Est-ce là la raison pour laquelle il a quitté l’hémicycle mardi en pleine séance pour échanger des mots avec Dev Beekharry du PMO ?

Bye Bye Mr Ambassador

Le Haut-commissaire britannique Jonathan Drew commence à faire ses adieux après trois ans passés à Maurice. S’il a beaucoup apprécié son séjour mauricien, en revanche, il a confié être triste de n’avoir pas pu soigner les relations entre le gouvernement britannique et mauricien. Selon ses interlocuteurs, la dernière lettre de Cameron était bien courtoise et pour une première fois, les Britanniques n’ont pas écarté d’un revers de la main la question de souveraineté. Sauf que sir Anerood n’a pas été sensible au traumatisme lié au Brexit et n’a pas été conciliant. Allons-nous payer le prix lors de la renégociation des accords ACP ?

MSM-MMM vs PTr-PMSD

Alors que les rumeurs s’intensifient par rapport à un éventuel rapprochement PMSD-PTr, d’autres entrevoient déjà un rapprochement MSM-MMM. La question a été posée à Paul Bérenger (photo), qui aurait confié : «Pas question de retravailler avec Navin et pas question de travailler avec SAJ qui ne comprend plus rien…» Par contre, il aurait laissé planer le doute sur Pravind Jugnauth…

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires