Petit-Raffray: mystère autour du cadavre non identifié

Avec le soutien de
La police s’était rendue au domicile de Shreemati Alleear à Dispensary Road, Petit-Raffray, le mercredi 20 juillet.

La police s’était rendue au domicile de Shreemati Alleear, à Dispensary Road, Petit-Raffray, le mercredi 20 juillet.

Retour à la case départ concernant l’enquête sur le cadavre découvert à Petit-Raffray. Après les tests ADN effectués à partir des prélèvements sur la fille de Shreemati Alleear, qui avait signalé la disparition de sa mère, mardi, la police a conclu qu’il ne s’agit pas de la quadragénaire.

Le mystère demeure donc entier autour de l’identité de la femme dont le corps avait été découvert dans un champ de canne, le mercredi 13 juillet. Elle est âgée entre 35 et 40 ans et serait d’origine asiatique.

Un membre de la famille du couple Alleear affirme que sa  belle-sœur approche de la cinquantaine. «Nous pensions qu’il ne pouvait pas s’agir d’elle car la description faite du cadavre ne correspond pas à la personne de ma belle-sœur.» La police devra voir du côté des personnes portées disparues et comparer leur description  à celle du cadavre.

Par ailleurs, la police se retrouve aussi avec une double disparition sur les bras : celle du couple Alleear. On apprend que les enquêteurs ont leur petite idée où il pourrait bien se trouver. Mais la famille, elle,  est, à jeudi soir, toujours sans nouvelles de ces deux personnes.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires