Christian Agathe: «Les sièges à la proportionnelle réservés aux meilleurs perdants»

Avec le soutien de
Christian Agathe, élu de l’OPR à l’Assemblée régionale et ancien commissaire aux Sports.

Christian Agathe, élu de l’OPR à l’Assemblée régionale et ancien commissaire aux Sports.

Ébauche de sir Victor Glover, points de presse et questions parlementaires: la question de la réforme électorale fait débat. Christian Agathe, élu de l’OPR à l’Assemblée régionale et ancien commissaire aux Sports, explique ce qu’il préconise pour Rodrigues.

Êtes-vous partisan d’une réforme électorale à Rodrigues?

Oui, mais il ne faut pas toucher à la proportionnelle. Je m’explique. Il y a trois écoles de pensée à Rodrigues. La première qui est en faveur du système de First Past the Post, mais je suis contre car il y a un risque qu’il n’y ait aucune opposition. S’agissant de la deuxième école de pensée, elle vient surtout de grands partis qui estiment que le seuil d’éligibilité pour obtenir un siège à la proportionnelle devrait augmenter et certains citent un minimum de 30% island wide. Je suis contre. Et une autre est en faveur du maintien du système actuel.

Et êtes-vous pour la troisième option?

Oui, mais je suis pour des amendements à la Rodrigues Regional Assembly Act afin que les sièges à la proportionnelle reviennent aux meilleurs perdants des partis éligibles pour un siège. Aujourd’hui, il y a la party list et c’est de cette liste qu’il y a des nominations. Je suis contre car certains descendent sur le terrain pour affronter l’électorat avec toutes les complications que l’on sait, alors que d’autres restent confortablement chez eux et peuvent devenir des commissaires.

Y a-t-il la possibilité que «minorité kapav vinn mazorité» avec l’actuel système d’élections?

Absolument pas. Le système a démontré que le parti est récompensé du nombre de suffrages qu’il a obtenus. D’ailleurs, en 2006, avec le même nombre de sièges reçus par l’Organisation du peuple de Rodrigue et le Mouvement rodriguais, soit six chacun, c’est ce dernier qui a obtenu le plus de sièges à la proportionnelle car il avait eu plus de voix que son adversaire. Sinon, on aurait assisté à une Hung Assembly.

Donc, que préconisez-vous?

J’estime qu’il faut 18 sièges pour le First Past the Post et six pour la proportionnelle. Par contre, d’autres amendements doivent intervenir au niveau de la Rodrigues Regional Assembly Act car ce n’est pas possible que l’Assemblée régionale n’ait le droit de siéger qu’une fois tous les trois mois. Le régime actuel abuse de cette clause. Il faut aussi qu’il y ait une Private Notice Question comme c’est le cas à Maurice.

Pensez-vous que les politiciens mauriciens savent ce que veulent les Rodriguais?

À part Paul Bérenger, je ne vois personne qui peut mieux comprendre la situation des Rodriguais. D’ailleurs, toute la question aurait dû être discutée au niveau de l’Assemblée régionale avant que le gouvernement central en prenne note.

Je souhaite aussi que les Rodriguais vivant à Maurice puissent voter. Il est facile de reconnaître un Rodriguais par sa carte d’identité nationale.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires