MV Benita: premier renflouage samedi

Avec le soutien de
Le «MV Benita» sera dynamité si le renflouage échoue.

Le «MV Benita» sera dynamité si le renflouage échoue.

Fini le pompage d’huile lourde, la soudure des cales sur une longueur de 5,2 km, ayant pris trois semaines et demie, aux dires du responsable des opérations, et mobilisé environ 12 soudeurs de Forges Tardieu et de Five Ocean Salvage. Cette fois-ci, les experts grecs vont tenter le renflouage du MV Benita samedi.

L’opération consistera à tourner le vraquier d’environ six degrés pour le libérer des roches basaltiques du Bouchon et le mener vers les eaux profondes. Si celle-ci est réussie, le renflouage pourra commencer. Le navire devrait par la suite soit se retrouver à la casse, soit dans un cimetière destiné aux navires, soit être remorqué vers une cale sèche à Durban, en Afrique du Sud, aux Émirats arabes unis ou Singapour. Mais rien n’a été décidé jusqu’ici.

Cependant, dans l’éventualité que cette solution échoue, le dynamitage à faible intensité devrait être la solution privilégiée au lieu de la perceuse hydraulique.

Quant au Voyage Data Recorder, le responsable affirme que la Marine Accident Investigation Branch de la société Avenca en Angleterre, qui avait téléchargé les données et fait des enquêtes, soumettra son rapport en fin de semaine.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires