Broadcasting Committee: «Le Premier ministre a paniqué», dit le MMM

Avec le soutien de
Le MMM face à la presse le mardi 19 juillet.

  Le MMM face à la presse le mardi 19 juillet.  

«Nous ne sommes pas gourmands, nous sommes l’opposition officielle.» Paul Bérenger a dénoncé la décision du Premier ministre, sir Anerood Jugnauth (SAJ), de ne pas présenter de motion afin de revoir le nombre de membres siégeant sur le Broadcasting Committee, chargé de se pencher sur la retransmission en direct des travaux parlementaires.

Il était, en effet, prévu que SAJ annonce, le mardi 19 juillet au Parlement, la révision de huit à dix membres au sein du Broadcasting Committee: soit deux du Mouvement militant mauricien (MMM), un du Parti travailliste, un du Mouvement patriotique et six du gouvernement (y compris le député de Rodrigues). Le Premier ministre avait accédé, la semaine dernière, à la requête du MMM pour augmenter de un à deux le nombre de membres de ce parti au sein du comité.

«C’est un manque de respect et une preuve de lâcheté. Il a suffi qu’Ivan Collendavelloo élève la voix, lors de la réunion du comité parlementaire de la majorité, pour que le Premier ministre retire sa motion. Il a paniqué», a soutenu Paul Bérenger, lors d’une conférence de presse mardi. «Cela illustre le désordre qui règne au gouvernement», a-t-il ajouté.

Que fera le MMM ? «Nous allons soumettre deux noms. Si notre demande est rejetée, nous agirons en conséquence», a souligné le leader de l’opposition.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires