Centres de fitness privés: seuls deux opérateurs prêts

Avec le soutien de
Le centre de «fitness» de Plaine-Lauzun. C’est le 15 août que des opérateurs privés devraient se lancer dans ce créneau.

Le centre de «fitness» de Plaine-Lauzun. C’est le 15 août que des opérateurs privés devraient se lancer dans ce créneau.

L’on croyait le projet bien ficelé et en bonne voie. Mais voilà que seulement deux opérateurs de centres privés d’examen technique (fitness) sont d’accord avec la proposition de l’État, laisse-ton comprendre à l’hôtel du gouvernement. Cela, alors que c’est le 15 août prochain qu’ils devraient entrer en opération.

«Sur les trois opérateurs de centres de fitness, uniquement deux ont signifié leur intention de se rallier au plan du gouvernement. Le troisième opérateur, lui, n’a toujours pas fait valoir sa position», indique-t-on dans les milieux concernés. Cet opérateur ferait de la résistance sur un point : les frais pour les examens.

Pour l’examen des voitures privées, par exemple, les frais devraient passer de Rs 400 à Rs 600. Toutefois, l’opérateur privé, lui, souhaiterait que cette somme augmente de façon conséquente chaque année. «L’exemple des examens de fitness à l’étranger a été cité par l’opérateur. Les frais y sont beaucoup plus importants. Mais, à Maurice, l’État veut que ce coût soit à la portée de tous», souligne-t-on. Et d’indiquer qu’une réponse finale de l’opérateur est  toujours attendue.

D’autre part, pour permettre l’entrée en opération des centres privés d’examen technique, la Road Traffic Act devrait avant tout être amendée. Il nous revient que ce dossier est actuellement au State Law Office. Le projet de loi devrait être présenté à l’Assemblée nationale dans les plus brefs délais.

Reste également à déterminer les modalités en ce qui concerne le fonctionnement des centres d’examen technique avant d’octroyer les contrats. Toutefois, dans les milieux concernés, l’on indique que vu les récentes tergiversations, l’État aurait sérieusement envisagé de revenir sur sa décision de privatiser les centres d’examen technique.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires