SAJ : «L’ouverture de l’ambassade à Riyad est en bonne voie »

Avec le soutien de
Un dîner a été organisé ce vendredi 15 juillet au Centre de conférences Swami Vivekananda, à Pailles.

Un dîner a été organisé ce vendredi 15 juillet au Centre de conférences Swami Vivekananda, à Pailles.

Une ambassade à Riyad, en Arabie saoudite, en bonne voie et un consulat à Djeddah, également en passe de se concrétiser… C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre, ce vendredi 15 juillet, lors du dîner organisé dans le cadre des célébrations officielles de la fête Eid, au centre de conférences Swami Vivekananda. Il ajoute que l'Arabie saoudite financera elle-même la construction de celle de Riyad. 

«Un bureau sera mis à notre disposition en attendant l'ouverture de l'ambassade à la fin de cette année», dit-il, faisant écho au ministre des Terres et du Logement, Showkutally Soodhun qui affirmait, quelques minutes plus tôt, à ce sujet, qu’il a été «le messager entre le PM et le prince». «Ena dir moi sultan, ena dir mo Sheik, mo prince mais tout kitsoz passe par SAJ», devait lâcher Showkutally Soodhun. 

Le PM affirme aussi être «intervenu directement» auprès d’Emirates Airlines. «Je connais l'importance du Hadj et c'est pour ça que je suis intervenu directement avec Emirates afin  que le billet soit maintenu à Rs 35 000.»  

Sir Anerood Jugnauth a aussi souhaité réitérer sa «solidarité avec le peuple palestinien». «Je suis sensible au message de ralliement à la cause palestinienne de la maire Vera Baboun que j'ai rencontrée ce matin.»

Le PM a aussi fait remarquer que si notre pays a été épargné par plusieurs «problèmes et calamités», il est malgré tout nécessaire que «chaque parent encourage la spiritualité. Grâce à cela, ils pourront mettre en avant les valeurs comme le respect des autres et la compassion, ainsi que le discernement. On peut aussi venir à bout de la  drogue et de l’alcool».

Revenant sur ses déclarations faites au Parlement, SAJ soutient que «les parents ne doivent pas démissionner face à leur responsabilités. Je l'ai dit au Parlement mardi. Le combat se gagnera si les organisations non gouvernementales, les parents, le gouvernement et les secteurs privé et public assument leurs responsabilités, travaillent ensemble. Le gouvernement assumera ses responsabilités.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires