Bérenger: «Qu’on aille tous aux Chagos et qu’ils nous arrêtent !»

Avec le soutien de
Paul Bérenger est partisan d’une action d’éclat de nos parlementaires aux Chagos.

Paul Bérenger est partisan d’une action d’éclat de nos parlementaires aux Chagos.

Le leader de l’opposition, Paul Bérenger, trouve que le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, comprend mal la situation sur le dossier Chagos depuis le début et qu’il ne prend pas ce dossier au sérieux : «J’avais proposé, et SAJ l’avait proposé aussi, que nous choisissions bien notre moment et que le Premier ministre de Maurice, le Premier ministre adjoint, le leader de l’opposition, les parlementaires et les Chagossiens prennent tous un bateau pour aller aux Chagos. C’est à nous les Chagos : qu’ils nous arrêtent tous !». Lors de sa conférence de presse au Hennessy Park Hotel à Ebène, Paul Bérenger a ajouté que cette initiative apporterait, selon lui, une publicité internationale.

Paul Bérenger a également abordé le sujet du Brexit, en précisant que nous perdons beaucoup de temps sur ce dossier, avec aucun comité public-privé mis sur pied : «On avait demandé la composition du board du comité ministériel et nous ne l’avons toujours pas. L’Inde fait son travail pendant ce temps. Le ministre du commerce britannique s’est rendu en Inde pour discuter. Mais nous, la composition même du comité, nous ne le savons pas, et l’impact du Brexit est déjà là

Il a aussi brièvement passé en revue la préparation du budget, indiquant que le ministre des Finances Pravind Jugnauth a un gros travail à abattre. Surtout qu’il aurait hérité, selon le leader de l’opposition, de la catastrophe qu’a laissée l’ancien ministre des Finances Vishnu Lutchmeenaraidoo, et aussi du Brexit.

Le dossier des personnes handicapées était aussi à l’agenda de la conférence de presse et pourrait même faire l’objet de la prochaine PNQ : «Le dernier rapport des Nations unies a été très critique envers Maurice concernant l’éducation des enfants handicapés. Certaines Organisations non-gouvernementales sont au bout du rouleau. Je fais un appel spécial au ministre des Finances de faire un effort pour les handicapés, en particulier les enfants handicapés

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires