Profanation de tombes: un des pilleurs de Bois-Marchand s’excuse

Avec le soutien de
Au moins une dizaine de caveaux avaient été profanés en mars 2014.

  Au moins une dizaine de caveaux avaient été profanés en mars 2014.  

«Je présente mes excuses à la cour…» Issac Josué Pierre Louis a fait son mea culpa en cour intermédiaire, le jeudi 7 juillet. Poursuivi sous trois accusations formelles de profanation de sépultures, vol et possession d’objets volés suivant l’enquête policière sur le pillage d’une dizaine de caveaux au cimetière de Bois-Marchand, ce maçon a plaidé coupable. L’autre accusé, Jean Olivier Kurvine Perrine, n’était, lui, pas présent en cour jeudi.

Ces profanations remontent à mars 2014. Au moins une dizaine de caveaux avaient été pillés, avec, dans certains cas, les dépouilles retirées des cercueils et laissées à l’air libre. Six arrestations avaient été effectuées après que les proches des personnes décédées ont porté plainte à la police. La Criminal Investigation Division de Terre-Rouge avait alors ouvert une enquête.

Parmi les personnes arrêtées, Issac Josué Pierre Louis et Jean Olivier Kurvine Perrine. Ce dernier était mineur au moment des faits. Issac Josué Pierre Louis, alors âgé de 25 ans, est accusé d’avoir profané deux tombes au préjudice de la famille Chang Tam Tsang. Sans occulter l’aspect sentimental du délit, la valeur des objets volés se montait à plus de Rs 200 000. Du plomb, de la ferraille et des bijoux avaient été emportés.

Lors de l’enquête policière, Jean Olivier Kurvine Perrine avait, lui, fait des aveux sur le mode opératoire privilégié par ses complices et lui pour piller les tombes. Il concède avoir volé du plomb et de la ferraille pour les vendre.

Les deux hommes sont poursuivis en vertu des articles 275, 301 (1), 305 (1) (b) et 40 du code pénal. Issac Josué Pierre Louis a retenu les services de Me Tony Gukhool, avocat, pour le début de son procès. Contrairement à Jean Olivier Kurvine Perrine, Issac Josué Pierre Louis ne sera pas poursuivi pour vente d’objets volés. Le procès intenté à ce dernier démarre à une date ultérieure. Il est représenté par Me Jaysingh Chummun.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires