Le MSM soupçonne le PMSD de négocier avec le PTr

Avec le soutien de
Xavier-Luc Duval dément les rumeurs selon lesquelles le PMSD projette de s’allier à nouveau avec le PTr.

Xavier-Luc Duval dément les rumeurs selon lesquelles le PMSD projette de s’allier à nouveau avec le PTr.  

«C’est totalement insensé ! Cela fait deux ans que je n’ai pas rencontré Arvin Boolell», a hurlé Xavier-Luc Duval, visiblement en colère, quand nous avons abordé le sujet avec lui au téléphone, jeudi 7 juillet. Ce n’est peut-être pas faux. Mais «l’information» est parvenue à l’oreille de certains membres haut placés de l’hôtel du gouvernement. Elle veut que le Parti mauricien social-démocrate (PMSD) projette de s’allier, le moment venu, à nouveau avec le Parti travailliste (PTr).

À projet nouveau, nouvelle configuration : Navin Ramgoolam, le leader du PTr, serait projeté à un poste de conseiller supérieur à la Lee Kuan Yew. Et ce serait Arvin Bolell qui serait présenté comme Premier ministre. Xavier-Luc Duval, le leader du PMSD, serait, lui, le n° 2 de cette alliance.

«Les informations dont on dispose seraient que plusieurs rencontres de haut niveau ont eu lieu entre certaines personnalités des deux partis. Il aurait même été question d’une répartition de tickets 40-20 ou 45-15», explique une source haut placée du Sun Trust. Mais pour l’heure, ajoute-t-elle, «pas question d’aller miner la stabilité de l’alliance Lepep en demandant des explications à Xavier Duval. Un partenaire se juge sur ses actions et ses déclarations publiques et sur ce terrain, il n’y a rien à lui reprocher».

Aussi longtemps que l’engagement du PMSD envers l’alliance Lepep reste apparent, il n’y aura pas d’affrontement. D’ailleurs, les signaux que s’envoient Pravind Jugnauth et Xavier-Luc Duval ne démontrent aucun malaise ; bien au contraire. Pravind Jugnauth a forcé le ministre démissionnaire Raj Dayal à retirer ses propos contre le Parliamentary Private Secretary Thierry Henry. Plus récemment, il s’est opposé à l’émission de nouveaux billets de banque, officiellement en raison du coût de l’exercice. Mais l’express a révélé, le jeudi 7 juillet, que le PMSD s’opposait à ce que soit effacée l’effigie de sir Gaëtan Duval de la coupure de Rs 1 000.

«Vous remarquerez que ni le PTr ni le PMSD ne s’attaquent mutuellement»

Le MSM aurait tout de même pu choisir de ne donner aucune suite à ces «informations» de rencontres et les classer comme «intox». Toutefois, il y a un autre élément troublant. La première fois que le bruit d’un duo Xavier-Luc Duval-Arvin Boolell s’est fait entendre, il est venu d’un groupe de socioculturels du Nord. C’était à l’époque où le PMSD était en pèlerinage dans les quatre coins du pays, en marge de son congrès qui s’est tenu en avril dernier.

Ainsi, l’attitude des Bleus face au PTr sera tout de même scrutée. Chez les Rouges justement, un dirigeant dément ces tractations, en précisant cependant que «le PMSD est une option». «D’ailleurs, nous avons un pacte de non-agression et vous remarquerez que ni le PTr ni le PMSD ne s’attaquent mutuellement.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires