Qui gagnera la Barbé Cup?

Avec le soutien de

Ces deux chevaux sont considérés, à juste titre, comme deux des meilleurs coursiers évoluant sur le turf mauricien actuellement. Lors de leur unique confrontation à ce jour – dans la Coupe d’Or l’an dernier , c’est One Cool Dude qui s’était brillamment distingué.

Ils auraient pu se rencontrer à nouveau dans le Trophée du Bicentenaire à l’occasion de la 10e journée, mais l’entraîneur Ricky Maingard avait d’autres plans pour son poulain. Il avait, en effet, préféré l’engager sur un 1365m couru lors de la même journée, sans doute pour lui permettre de conserver encore un peu de fraîcheur avant de monter sur le 1600m du Barbé.

Sur le papier à poids pour âge, One Cool Dude, qui demeure le highest rated horse de la course, est le cheval à battre. Le coursier de l’écurie Maingard reste sur une convaincante victoire sur 1365m à sa dernière sortie. Il s’était imposé sans forcer son talent, qui plus est dans un excellent chrono (1.21.60s) à cette occasion.

Il a maintenu une très belle forme après sa dernière victoire comme en témoigne son excellent galop sur la grande piste aux côtés de Casey’s War mardi dernier. Il affiche une excellente condition physique et dans la mesure où il est celui qui a infligé à Kremlin Captain sa seule défaite au cours de ses douze dernières sorties, il mérite tout le respect.

KREMLIN CAPTAIN SEUL À L’AVANT

Après sa défaite dans la Coupe d’Or – attribuée à une monte timide de Callow par certains de ses partisans –, Kremlin Captain a enchaîné trois victoires d’affilée (une en 2015 et deux cette année).

Il a signé sa première victoire dans un Groupe 1 à l’occasion du Trophée du Bicentenaire à sa dernière sortie. Le coursier de l’écurie Gujadhur avait fait preuve de caractère en résistant aux finisseurs Desert Sheik et Everest après avoir fourni des efforts pour surmonter sa ligne extérieure ce jour-là.

Après cette course, son entraîneur Ramapatee Gujadhur avait affirmé qu’il était à son peak et que cela allait être difficile de le garder à un tel niveau de forme. Sur ce que Kremlin Captain a démontré à l’entraînement ces deux dernières semaines, on peut dire que l’entraîneur s’en est pas trop mal tiré. Kremlin Captain a d’ailleurs été éblouissant lors de ses deux derniers galops aux côtés de Bulsara et Tandragee respectivement.

Les deux chevaux seront présentés au top de leur forme et tout laisse croire que la différence pourrait finalement se faire sur le plan tactique.

Si Kremlin Captain avait eu une course plutôt laborieuse dans la Coupe d’Or l’année dernière, tout laisse penser que tactiquement, c’est lui qui aura les cartes en main cet après-midi.

En effet, avec sa cinquième ligne au départ, il pourrait profiter de sa belle vitesse initiale pour prendre la tête et s’il n’est pas inquiété, il sera difficile à reprendre en ligne droite.

Avec une septième ligne dans un champ de sept partants, Rye Joorawon sera probablement condamné à suivre plus en retrait que prévu et il devra impérativement choisir la bonne tactique pour éviter de se faire prendre de vitesse lors de l’emballage final.

BOUCLETTE TOP : LE «DARK HORSE»

Vu que c’est un petit champ de sept partants, je persiste à croire que Joorawon saura manoeuvrer pour trouver une bonne position durant le parcours et il pourra alors miser sur l’accélération de One Cool Dude pour faire la différence au finish et remporter ainsi le seul classique qui manque à son palmarès.

Everest, Desert Sheik et Bouclette Top sont des outsiders valables dans le lot. Everest a fini à moins d’une longueur de Kremlin Captain à sa dernière sortie. Il aurait pu mieux faire s’il n’avait pas lâché le mors sur la partie initiale. Il a très bien travaillé mardi matin et comme il a déjà dominé Kremlin Captain dans la Coupe d’Or l’an dernier, on doit le respecter d’autant plus qu’il a hérité du premier couloir.

Desert Sheik a maintenu une très bonne condition après sa courte défaite face à Kremlin Captain dans le Bicentenaire. Il a maintenu une belle forme et avec l’apport de l’Australien Stephen Baster, il peut profiter des circonstances pour jouer les trouble-fêtes.

Rampant Ice a progressé après sa belle deuxième place dans le Championnat des 4-ans mais il faut prendre en considération qu’il affronte un champ plus coriace cette fois. De son côté, Bouclette Top n’a certes pas eu une préparation idéale mais il a laissé une bonne impression à l’heure des galops. Auteur de cinq victoires et 11 placés en 24 sorties en Afrique du Sud, il peut profiter de sa classe pure (vainqueur d’un Groupe 2, le Charity Mile, dans son pays natal) pour se distinguer. Ce n’est pas un hasard s’il a été préféré au tenant du titre Bulsara, et si l’entourage de l’écurie Gujadhur a fait appel à Nooresh Juglall pour le piloter. Il demeure, à mes yeux, le dark horse de la course.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires