MV Benita: Alain Wong contre le dynamitage de la roche

Avec le soutien de
La cale no 5 du MV Benita s’est retrouvée encastrée dans une roche.

  La cale no 5 du MV Benita s’est retrouvée encastrée dans une roche.  

«Je ne pourrai accepter le dynamitage de cette roche. Il va détruire notre environnement marin. Si c’est une implosion, cela va créer des ondes de choc», indique le ministre de l’Environnement, Alain Wong, à l’express. Il réagissait à l’une des propositions évoquées pour libérer le MV Benita, dont la cale no 5 s’est retrouvée encastrée dans une roche. L’une des propositions est l’utilisation d’une perforeuse et l’autre une implosion.

Mais cette dernière solution ne plaît pas au ministre de l’Environnement. Il affirme que l’îlot Brocus protège toute la baie du Bouchon et que dynamiter cette zone aura des conséquences pour l’environnement marin.

Par ailleurs, l’expert en explosif, l’Américain Gary DeMarsh est arrivé le mardi 28 juin. Il sera chargé de fournir des propositions afin de libérer le navire. Il devrait se rendre sur le site mercredi pour des inspections. Son rapport est attendu en fin d’après-midi.

Quant au Voyage Data Recorder, communément appelé boîte noire, il sera envoyé, par courrier, chez Avenka en Angleterre incessamment. «On veut s’assurer qu’il n’y a pas d’autres données dans le disque dur et la carte mémoire», confie une source.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x