Patrimoine: enfin l’accès à la montagne du Morne ce jeudi 

Avec le soutien de
La montagne du Morne est classée patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2008. PHOTO : Montagne du Morne- Archives (actu 28 juin).

La montagne du Morne est classée patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2008. PHOTO : Montagne du Morne- Archives (actu 28 juin).

Objet d’un long contentieux, l’accès à la montagne serait en passe d’être trouvé. Du côté du ministère du Logement et des terres, on confirme qu’un terrain a bien été mis à disposition du ministère des Arts et de la Culture. Celui-ci fait 113 mètres de longueur sur quatre mètres de largeur. Il part de Trou-Chenille, longe un terrain privé appartenant à la société Le Normand Ltée, en direction de la plage publique du Morne.

Ce terrain rectangulaire devrait faire l’objet d’une inauguration, ce jeudi 30 juin. Servira-t-il de voie d’accès à la montagne ? Au ministère du Logement et des Terres, on se contente de dire que son rôle est de mettre à disposition le terrain. C’est au ministère des Arts et de la Culture d’en déterminer l’utilisation, voire le tracé.

Sollicitée, la nouvelle présidente du Morne Heritage Trust Fund, Véronique Leu-Govind, n’a pas souhaité faire de commentaire. Les indications qui ont filtré, c’est que ce développement dans la longue saga de l’accès à la montagne aurait été à l’agenda d’une réunion du conseil d’administration qui s’est tenue vendredi dernier 24 juin. Un plan du site aurait été présenté aux membres du conseil d’administration. Il ressort également que des travaux de déboisement seraient en cours sur place et que les autorités tiennent à ce que les habitants du Morne soient les premiers à visiter les lieux.

L’accès à la montagne pour le grand public est au cœur d’un contentieux entre l’État et des propriétaires de terrains privés depuis de longues années. Cela avant même que le paysage culturel du Morne ne soit inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco en 2008. L’inscription n’a pas réglé la question et l’un des propriétaires, aujourd’hui décédé, avait entré une réclamation en cour pour une compensation de Rs 1,8 milliard. Procès qui est toujours devant la justice.

De son côté, le ministère des Arts et de la Culture insiste sur le fait qu’il y existe déjà un accès. Deux parcours – l’un à pied, l’autre motorisé – permettent de faire le tour du paysage culturel du Morne. Notamment du monument de la Route de l’Esclave, en face de la plage publique, en passant par Ros Rasta, Trou-Chenille, les ruines de la boutik Ah Yee, l’unique boutique de l’ancien village d’esclaves de Trou-Chenille ou encore le pie sega et le vieux cimetière. Ce que des voix mécontentes contestent en insistant qu’il s’agit en fait d’un parcours, au pied de la montagne, qui ne donne pas accès à la montagne-symbole elle-même. Tout cela va-t-il changer ce jeudi ?

Toujours est-il que les responsables de la montagne-patrimoine caressent aussi le projet Le Morne complexe. Un bâtiment devant abriter, à terme, les bureaux du Morne Heritage Trust Fund – qui, pour l’heure, loue des locaux – et un éventuel centre d’interprétation.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires