Motion de blâme contre la Speaker: «Une question de timing», dit Bérenger

Avec le soutien de
Le leader du MMM a réuni la presse pour s’expliquer sur la motion de blâme contre la speaker, mardi 28 juin.

Le leader du MMM a réuni la presse pour s’expliquer sur la motion de blâme contre la speaker, mardi 28 juin.

«Si jusqu’à présent le MMM n’a pas présenté de motion de blâme, c’est pour des raisons tactiques.» Le leader de l’opposition a tenu un point de presse à l’issue de sa rencontre avec le député rouge Shakeel Mohamed, à l’Assemblée nationale, mardi 28 juin. Paul Bérenger a indiqué qu’il s’est expliqué sur sa position concernant l’éventuelle motion de blâme contre Maya Hanoomanjee.

Le leader des Mauves a indiqué que, pour l’heure, il n’est pas en faveur d’une motion de blâme. «Il y a un changement d’attitude de la speaker. Nous préconisons un stand-by», a fait ressortir Paul Bérenger. Il a ajouté que «tout n’est qu’une question de timing et le MMM reste sur ses gardes et s’il faudra déposer une motion de blâme, on le fera».

Paul Bérenger a, toutefois, tenu à préciser qu’il espère que tout se passe bien d’ici là. «Nous ne menaçons pas la speaker mais le principe d’une motion de blâme dépendra du comportement de Maya Hanoomanjee.»

Commentant la composition du Broadcasting Committee, Paul Bérenger a indiqué que deux noms ont été soumis à la speaker : ceux de Rajesh Bhagwan et de Veda Baloomoody. «Une réunion est prévue dans deux semaines. Si la speaker impose un seul représentant, on dira ‘bye-bye’», confie-t-il.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires