Brexit: Maurice suit de près les modèles de négociations possibles entre le Royaume-Uni et l’UE

Avec le soutien de
Le Premier ministre a été interrogé sur les conséquences que peut avoir le Brexit sur Maurice.

Le Premier ministre a été interrogé sur les conséquences que peut avoir le Brexit sur Maurice.

«La sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne aura certainement des conséquences, non seulement sur Maurice mais sur le monde.» Le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth (SAJ), répondait à la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition qui était, une nouvelle fois, axée sur le Brexit.

Le chef du gouvernement a indiqué que des consultations informelles ont eu lieu, avec le secteur privé notamment, sur les retombées que pourrait avoir le vote des Britanniques. Il a ajouté que les discussions sont toujours en cours.

Il a également rappelé qu’un comité interministériel a été mis sur pied vendredi. Et qu’un comité technique se penchera sur les cinq modèles de partenariat économique que le Royaume-Uni pourrait choisir. Il y a le modèle norvégien qui implique que le Royaume-Uni rejoigne l’espace économique européen ; le modèle suisse où le pays sortant négocierait un accord bilatéral avec les autres Etats de l’UE, le modèle turc en vertu duquel le Royaume-Uni peut négocier un Bilateral Customs Union avec l’UE, le World Trade Organisation Model qui implique que le Royaume-Uni se fonde sur ses règles. Et la cinquième option serait que le Royaume-Uni négocie un accord spécial qui permettrait de conserver le libre-échange avec l’UE.

«The technical committee will continue to monitor and assess the impact of Brexit on various sectors of our economy and the macroeconomic fundamentals», a précisé SAJ.

La réponse à la Private Notice Question du mardi 28 juin. by L'express Maurice

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires