Centre culturel islamique: Baboo coupe les ailes à Soodhun

Avec le soutien de
Showkutally Soodhun (à g.) aurait rencontré des membres de l’ICC bien que cet organisme tombe sous la responsabilité du ministère de Dan Baboo.

Showkutally Soodhun (à g.) aurait rencontré des membres de l’ICC bien que cet organisme tombe sous la responsabilité du ministère de Dan Baboo.

«Est-ce vrai que le ministre a présidé une réunion de l’Islamic Cultural Centre hier (NdlR : lundi 6 juin) lors de laquelle quatre membres ont été révoqués et quatre autres nommés ?» Cette question de Shakeel Mohamed au Parlement, la semaine dernière, était adressée à Showkutally Soodhun. Ce dernier l’a esquivée. Toutefois, le ministre n’est pas parvenu à faire taire ceux qui parlent d’un tug-of-war entre lui et le ministre des Arts et de la culture Dan Baboo. En toile de fond : la composition du board de l’Islamic Cultural Centre (ICC).

«Il se passe des choses graves et le ministre Soodhun pense qu’il peut faire ce qu’il veut avec l’ICC», affirme une source bien informée dans l’entourage du ministre des Arts et de la culture. Plusieurs sources concordantes avancent que lundi dernier, «certains membres de l’ICC» ont rencontré Showkutally Soodhun à sa demande. Lors de cette réunion, le ministre aurait exigé «la révocation de certains, le changement de statut d’autres mais aussi le recrutement de nouveaux membres». Toujours selon nos renseignements, le ministre Soodhun aurait également soumis une liste de potentiels membres du board de l’ICC.

Or, explique-t-on dans les milieux du gouvernement, «l’ICC tombe sous la tutelle du ministère des Arts et de la culture. Il n’a pas le droit d’outrepasser le rôle du ministre Baboo». D’ailleurs, selon nos informations, c’est Dan Baboo lui-même qui s’est opposé à ces changements, ce qui n’aurait pas plu à Showkutally Soodhun. Ce dernier n’a pas caché son agacement.

Nouveau chairman 

«Jusqu’ici rien n’a été décidé par le ministre de la Culture. Il ne compte pas faire le jeu du ministre Soodhun», insiste, pour sa part, un proche de l’état-major du Parti mauricien social-démocrate. Cet incident, apprenons-nous, a même été rapporté à la direction du parti.

Quant au poste de Chairman de l’ICC, il nous revient que le choix s’est porté sur Hussein Subratty qui était board member. Qui sera nommé à sa place une fois qu’il sera projeté au poste de président ? «La décision n’a pas encore été prise», dit-on à la Culture.

L’express a contacté le ministre de la Culture pour une réaction. Dan Baboo affirme ne pas vouloir faire de commentaires à ce sujet.

En revanche, le service de presse de Showkutally Soodhun confirme qu’il a effectivement rencontré des membres du board de l’ICC. «Le vice-Premier ministre a rencontré certains membres du board en tant que responsable du dossier hadj, au siège de l’ICC, et non à son bureau. C’était une réunion d’information et d’explication uniquement sur les préparatifs du hadj», est-il souligné.

Le service de presse ajoute que le ministre a voulu partager certaines informations concernant l’organisation du pèlerinage puisqu’il y a un nouveau ministre du hadj en Arabie saoudite. «Il fallait aussi déléguer un représentant de l’ICC en Arabie saoudite afin que des documents importants, notamment concernant l’hébergement, le transport ainsi que d’autres facilités, puissent être finalisés dans les plus brefs délais», poursuit le service de presse.

«D’où la nécessité d’une telle réunion où le représentant de l’ICC a pu être choisi et dépêché au plus vite en Arabie saoudite pour les formalités. La réunion n’avait rien à voir avec la révocation ou la nomination des membres de l’ICC, qui demeure la prérogative du ministère de la Culture», précisent les responsables de communication du ministre Soodhun.

Toutefois, le député du Mouvement militant mauricien Reza Uteem, n’en démord pas. «Pourquoi ce n’est pas l’ICC qui se charge de ce dossier comme le préconise la loi ?» s’interroge-t-il. C’est d’ailleurs lui qui avait interrogé le ministre à ce sujet la semaine dernière.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires