Mouvement patriotique: Lesjongard et Ramnah prennent leurs distances

Avec le soutien de
Selon Joe Lesjongard, «il y a un manque de cohésion, de rigueur et de vision au sein de l’instance suprême du parti».

Selon Joe Lesjongard, «il y a un manque de cohésion, de rigueur et de vision au sein de l’instance suprême du parti».

Pour le moment, dit Joe Lesjongard, il reste membre du Mouvement patriotique (MP). «Je vais voir comment évolue la situation.» C’est ce qu’il nous a déclaré, le mercredi 15 juin, après avoir soumis sa démission comme secrétaire général et membre du bureau régional du parti.

Mais pourquoi prend-il ses distances du parti d’Alan Ganoo? «Aujourd’hui, au sein de l’instance suprême du parti, il y a un manque de cohésion, de rigueur et de vision.» Joe Lesjongard explique avoir demandé qu’il y ait des changements au sein du parti, comme préparer un projet de société. En vain. Qui plus est, il confie ne pas avoir apprécié les propos de Jean-Claude Barbier sur les ondes d’une radio privée.

Interrogé mercredi, Alan Ganoo a avancé qu’il n’a pas encore pris connaissance de la lettre de démission de Joe Lesjongard. De préciser que ce dernier préside toujours un comité d’organisation pour l’anniversaire du parti qui se fera en juillet. D’ailleurs, dit-il, un comité est fixé pour lundi sous sa présidence.

Dev Ramnah a lui aussi décidé de prendre ses distances du MP. Il n’assiste plus aux activités du parti depuis au moins quatre mois. Interrogé, cet ancien Speaker de l’Assemblée nationale a déclaré: «Je ne compte pas intégrer un autre parti et il se pourrait bien que je quitte définitivement la politique active.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires