Pravind Jugnauth: «Je ne suis nullement affecté par l’appel du DPP»

Avec le soutien de
Pravind Jugnauth a participé aux célébrations des 50 ans de la Goodwill Cooperative Produce and Credit Society, à l’Espérance, dimanche 12 juin.

Pravind Jugnauth a participé aux célébrations des 50 ans de la Goodwill Cooperative Produce and Credit Society, à l’Espérance, dimanche 12 juin.

«J’ai une grande responsabilité et un défi à relever. Je dois présenter le Budget et je me concentre pleinement dessus…» C’est un Pravind Jugnauth serein qui s’est adressé aux journalistes lors des célébrations des 50 ans de la Goodwill Cooperative Produce and Credit Society, à l’Espérance, Quartier-Militaire, dimanche 12 juin. 

Le ministre des Finances a commenté l’appel du Directeur des poursuites publiques (DPP) contre le jugement prononcé en sa faveur dans l’affaire Medpoint. «Je ne suis nullement affecté. Je ne constate aucun malaise au sein du gouvernement ni de mon parti», a-t-il fait ressortir. 

Quid de la présentation du Budget ? «Je donnerai des indications en temps et lieu. Mais je peux vous affirmer que jusqu’à présent aucune date n’a été retenue en ce qui concerne la présentation. Les premiers à être au courant seront le Conseil des ministre et le Premier ministre», explique le leader du MSM. 

Commentant les incidents survenus au Parlement mardi, notamment le walk-out du MMM, Pravind Jugnauth est d’avis que «la culture du parti mauve n’a pas changé». «C’est une opposition qui continue à traiter les gens de tous les noms. Paul Bérenger qui traitait le PPS Thierry Henry de criminel n’a pas voulu retirer ses mots. Kouma dir li dan lakour e li p vinn juge dimoun.»

Interrogé sur les propos de Paul Bérenger tenus à son égard lors de sa conférence de presse hebdomadaire samedi, Pravind Jugnauth dit faire confiance à la Cour suprême. «La cour a tranché et m’a déclaré innocent. Si nous avons du respect pour les institutions il faut respecter leurs décisions. De ce fait, je trouve les commentaires de Paul Bérenger malsains», a souligné le ministre des Finances.

Le leader de l’opposition avait déclaré samedi qu’il «est très mauvais et malsain pour le pays que Pravind Jugnauth continue à assumer le poste de ministre des Finances et présente un budget alors que le DPP a fait savoir officiellement qu’il est en train de demander l’autorisation à la Cour suprême pour aller au Privy Council dans l’affaire Medpoint.»

Publicité
Publicité

Ce n’est pas encore la fin de l’affaire MedPoint. La Cour suprême a permis ce jeudi 22 mai au Directeur des poursuites publiques de contester l’acquittement de Pravind Jugnauth devant le Conseil privé. Retour sur cette affaire qui dure depuis 2011.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires