Parlement: Expulsé, Bérenger s'en prend à la speaker

Avec le soutien de

«C'est infect de la speaker.» Paul Bérenger n'a pas mâché ses mots vis-a-vis de la speaker, Maya Hanoomanjee, ce mardi 7 juin, au cours d'une conférence de presse. Quelques minutes auparavant, la speaker l'avait expulsé du Parlement,, expulsion qui a été suivie d'un walk-out des membres du Mouvement militant mauricien.


Au Parlement, Paul Bérenger avait lancé : «Criminel ! criminel !» en direction de Thierry Henry. Le député du Parti mauricien social-démocrate avait alors rétorqué en disant: «Bachiara !»


«Mme speaker ena enn kote zorey. C'est pour cela que le PPS  [NdlR : Thierry Henry] se permet de traiter le leader de l'opposition à trois reprises de bachiara», déclare le leader de l'opposition durant son point de presse. «Ça, elle n'entend pas. Quand moi je le traite de criminel, ça elle entend.» Il est d'avis que le PPS Henry aurait dû avoir la «décence de rester tranquille après ce qui lui est arrivé», faisant allusion à son inculpation suivant un accident de la route ayant entraîné mort d'homme, en avril de cette année.


Paul Bérenger a aussi critiqué un commentaire fait plus tôt par sir Anerood Jugnauth qui avait lâché : «Not Bhagwan but bad one.» Le leader de l'opposition s'est insurgé contre ce jeu de mot : «Une personne qui a de l'expérience joue avec le nom d'un député, c'est inacceptable.» Ce qui l'a surtout agacé c'est le fait que Maya Hanoomanjee n'ait pas réclamé au Premier ministre de retirer ces mots. «C'est révoltant.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires