Build Mauritius Fund: les contributions s’élèvent à Rs 4,8 milliards

Avec le soutien de
Pour chaque litre de carburants, la STC reverse Rs 4 au Build Mauritius Fund depuis janvier 2015.

Pour chaque litre de carburant, la STC reverse Rs 4 au Build Mauritius Fund depuis janvier 2015.

Un peu plus de Rs 2 milliards. C’est le montant total des contributions de la State Trading Corporation au Build Mauritius Fund pour la période allant de janvier 2015 à avril 2016. C’est ce qu’a indiqué le ministre des Finances, Pravind Jugnauth, en réponse à la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition, Paul Bérenger, au Parlement ce mardi 7 juin. Ce fonds affichait à mai 2016, un solde de Rs 4,8 milliards.

Que compte faire le gouvernement de cet argent  a, en substance, voulu savoir Paul Bérenger ? Pravind Jugnauth a précisé que ce fonds n’a pas été utilisé pour réduire la dette publique. En revanche, une somme de Rs 3,6 milliards sera destinée à la modernisation des tuyaux de la Central Water Authority (CWA) pour la période 2015-2018. Parmi les projets déjà définis figurent, 17 travaux prioritaires comprenant le remplacement de tuyaux sur 200 km. Il est également question de construire cinq réservoirs, a déclaré le ministre des Finances.

Au niveau de la CWA, les contrats pour le remplacement de 8 km de tuyaux ont été alloués pour deux projets : Alma Reservoir et New Bosquet Reservoir qui devrait desservir la région de Coromandel.  Cela, au coût de Rs 114 millions.

D’autre part, des contrats pour le remplacement de tuyaux sur 83,5 km seront alloués d’ici novembre de cette année, pour un montant de Rs 763 millions. D’ici décembre 2016, Rs 1,275 milliards seront décaissées pour moderniser les conduits de la CWA sur une longueur de 133,3 km. Les travaux devraient s’achever en 2018.

«C’est inacceptable que nous sommes en retard sur plusieurs projets dont le remplacement des tuyaux.

Quant aux cinq réservoirs, c’est en 2017 que les contrats seront alloués pour un montant de Rs 125 millions. De plus, Rs 1,034 milliards ont été englouties pour le Bagatelle Dam Project, a soutenu Pravind Jugnauth. Ce dernier a ajouté que pour le présent exercice financier, la CWA a remplacé environ 80 km de tuyaux défectueux pour un montant de Rs 650 m provenant de ses propres fonds. «C’est inacceptable que nous sommes en retard sur plusieurs projets dont le remplacement des tuyaux. Il faut accélérer les travaux. Je suis sûr qu’Ivan Collendavelloo will look into it», a commenté Pravind Jugnauth. 

Le Build Mauritius Fund a été créé suivant une mesure budgétaire de 2014. Cela, afin de financer des projets d’infrastructures dont les travaux routiers et ceux ayant trait à la fourniture d’eau et de courant dans le pays. Ce fonds devait également financer en partie des projets tels que les développements dans le port, le Petroleum Hub, le projet métro léger ou encore le Maritime Services Hub.

Au départ, le fonds a été constitué avec une contribution à hauteur de Rs 4,7 milliards venant du Consolidated Fund. De cette somme, Rs 4,3 milliards avaient été décaissées en tant qu’emprunt et Rs 400 millions avaient été contribuées par le gouvernement. A ce jour, le Build Mauritius Fund a remboursé Rs 300 M au Consolidated Fund.

Et c’est en janvier 2014, que ce fonds a été alimenté par la contribution de Rs 1 par litre de carburant de la STC. Cela, en vue du Bus Replacement Scheme, annoncé dans le budget de 2014.  Montant qui a, par la suite, été revu en janvier 2015 pour finalement atteindre Rs 4 par litre. Les Rs 3 par litre supplémentaire devaient principalement être utilisées pour moderniser le réseau de la CWA.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires