La hausse salariale des élus présentée ce mardi 7 juin

Avec le soutien de
Les ministres, entre autres, devraient avoir une augmentation selon le PRB

Les ministres, entre autres, devraient avoir une augmentation selon le PRB

C’est ce mardi 7 juin que débuteront les débats sur le Protection from Domestic Violence (Amendment) Bill. En revanche, trois autres projets de loi seront présentés en première lecture. Parmi eux, le President’s Emoluments and Pension (Amendment) Bill.

Celui-ci fait provision pour une augmentation salariale à l’intention des parlementaires, de même que la présidente et le vice-président de la République. Augmentation recommandée dans le rapport du Pay Research Bureau. Les débats sur ce projet de loi sont prévus la semaine d’après. D’ores et déjà, l’opposition MMM a signifié son intention de proposer une motion afin que cette hausse salariale soit réduite.

Ensuite, le ministre des Finances proposera le Supplementary Appropriation (2015) (N0 2) Bill. Ce projet de loi permettra au gouvernement de disposer d’un budget supplémentaire pour ses dépenses courantes pour la période de janvier à juin de cette année. Le Regulatory Authority (Amendment) Bill sera le troisième projet de loi qui sera présenté.

Concernant les questions parlementaires, signalons celle de Sangeet Fowdar qui veut savoir du Premier ministre si le gouvernement compte amender la législation pour que les rapports de l’Audit et du Public Accounts Committee puissent faire l’objet d’interpellations au Parlement. Et au ministre des Services financiers et de la bonne gouvernance, le député demandera s’il compte revoir le fonctionnement de la Financial Services Commission.

De son côté, le député mauve Veda Baloomoody interrogera le Premier ministre sur le conseil d’administration d’Air Mauritius. Franco Quirin s’intéressera, lui, au Zika. Il interrogera le ministre des Sports sur les précautions prises par son ministère pour protéger contre ce virus les athlètes mauriciens qui participeront aux jeux Olympiques de Rio, au Brésil.

L’interpellation de Shakeel Mohamed porte, elle, sur l’université de Technologie de Maurice. Le député rouge veut savoir de la ministre de l’Éducation Leela Devi Dookun-Luchoomun si elle peut révéler à la Chambre le nombre de fois que le directeur général de cette institution a fait l’objet d’enquêtes de la part de la commission anticorruption.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires