Supplementary Appropriation Bill: la MauBank au centre des débats

Avec le soutien de
La MauBank est le fruit de la fusion entre la MPCB et la NCB.

La MauBank est le fruit d'une fusion de la MPCB et la NCB.

Le Supplementary Appropriation (2015-2016) Bill est débattu au Parlement, le mardi 31 mai. Le ministre des Finances, Pravind Jugnauth, a indiqué que l’Assemblée nationale est appelée à voter un budget supplémentaire de Rs 4,1milliards. Somme qui sera consacrée à la MauBank, au paiement de la pension de vieillesse et au financement des élections municipales, entre autres.

Les différents orateurs se sont notamment concentrés sur la MauBank, née de la fusion entre la Mauritius Post & Cooperative Bank (MPCB) et la National Commercial Bank (NCB), ex-Bramer Bank. Le député du MMM Reza Uteem a demandé au nouveau ministre des Finances de revoir le fonctionnement de cette banque. Il a indiqué que le gouvernement y a injecté l’argent des contribuables alors que l’assurance avait été donnée, selon lui, que cela ne serait pas le cas.

L’ancien ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo, est, lui, revenu sur les raisons de la création de la MauBank. Il a souligné qu’une fusion entre la MPCB et la NCB était nécessaire pour empêcher la fermeture de ces banques. Et, a-t-il affirmé, il y avait un risque de «financial crisis». «Il faut parfois prendre des risques pour l’intérêt national.»

Selon Vishnu Lutchmeenaraidoo, la MauBank est appelée à devenir la deuxième plus grande banque du pays. «Elle a le meilleur CEO du pays à sa tête», a-t-il fait ressortir.

Le chef de file du PTr au Parlement, Shakeel Mohamed a, lui, insisté sur le fait que la MauBank est au bord de la faillite. Et il a indiqué ne pas être d’accord avec les observations de Vishnu Lutchmeenaraidoo. «En attaquant l’ancien gouvernement, il attaque aussi Pravind Jugnauth qui était ministre des Finances à l’époque. Il faut savoir que lorsqu’il était grand argentier, la dette publique avait baissé.» Une déclaration qui lui a valu une pique de Paul Bérenger : «To pre pou al embrass so lamain.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires