Garde rapprochée de Pravind Jugnauth: les lieutenants du «futur PM»

Avec le soutien de
Le ministre des Finances Pravind Jugnauth est pressenti pour être le prochain chef de l'Etat.

Le ministre des Finances Pravind Jugnauth est pressenti pour être le prochain PM.

Il a été acquitté à 15 heures, mercredi. Jeudi, à 9h30, Pravind Jugnauth endossait le costume de ministre des Finances… Et il semblerait que le leader du MSM n’ait pas fini son ascension. Même si officiellement, «la question ne se pose pas», il est pressenti pour être le prochain Premier ministre avant la fin du présent quinquennat, voire avant la fin de l’année. Il a ainsi abordé mercredi un important tournant de sa carrière. Pour ce faire, il s’est entouré de certains fidèles, dont des personnalités et des visages moins connus. Ci-dessous, une présentation de ses proches collaborateurs, ceux qui préparent «la voie», dans son cheminement vers le Graal auquel le père a déjà touché.

Sherry Singh le bras droit 

Sherry Singh, Chief Executive Officer de Mauritius Telecom.

Il ne se contente pas d’être le patron de Mauritius Telecom. Il a d’autres rôles purement politiques et travaille dans l’ombre, en étroite collaboration avec Prakash Maunthrooa (voir plus loin). En cour, mercredi dernier, c’est grâce à un de ses bras droits qui se trouvait à l’intérieur de la salle d’audience qui lui envoyait discrètement des textos, que Sherry Singh a été parmi les premiers à l’extérieur à connaître l’heureux dénouement.

Basdeo Seetaram : the bodyguard

Basdeo Seetaram

Il est sur quasiment toutes les photos où l’on retrouve Pravind Jugnauth. Pour cause, il agit comme son garde du corps, même si officiellement il ne l’est pas. En fait, Basdeo Seetaram, pas totalement étranger aux Seetaram travaillistes, est très «écouté» du leader du MSM, qui lui prête une oreille plus qu’attentive. Raison pour laquelle Pravind Jugnauth aime l’avoir tout près de lui.

Vishwaraj Mulloo : il l’épaule

Vishwaraj Mulloo, ancien Public Relations Officer de Pravind Jugnauth.

Cet habitant de Dagotière a été le Public Relations Officer de Pravind Jugnauth quand il était ministre des TIC. Depuis, il ne l’a jamais quitté. Son rôle : épauler le Constituency Clerk dans sa mission qui consiste à faire asseoir la mainmise du «futur Premier ministre» au no 8. Une circonscription que Pravind Jugnauth n’a jamais vraiment choisie… Pour rappel, il s’y est retrouvé en briguant une élection partielle en 2009, après avoir passé quatre années loin du Parlement, n’ayant pas été élu en 2005.

Sanjay Karia : oreille die-hard

Sanjay Karia

Il est le Constituency Clerk de Pravind Jugnauth. Il est ce qu’on appelle un diehard. Propriétaire d’une boutique à Saint-Pierre, Sanjay Karia est l’oreille de la circonscription pour Pravind Jugnauth.

Vikram Jootun : l’artiste

Vikram Jootun

Le PMSD n’est pas tout à fait d’accord avec cette affirmation, mais le MSM le présente comme l’auteur du clip Vire Mam. Nommé directeur de la Mauritius Film Development Corporation, ce photographe de formation peut solliciter et obtenir très vite des rencontres avec Pravind Jugnauth. Vikram Jootun, avec ses connaissances artistiques semble être responsable de «The brand Pravind».

Vishnu Lutchmeenaraidoo: le compte est bon

Vishnu Lutchmeenaraidoo

L’image type du «SAJiste» devenu «Praviniste». Il a en effet pu compter sur le soutien infaillible de Pravind et Kobita Jugnauth quand le cyclone de l’affaire Euroloan s’est abattu sur lui. Certains au Sun Trust auraient même tenté d’avertir Pravind Jugnauth quant au fait que Vishnu Lutchmeenaraidoo s’accrochait à lui, peut-être de manière intéressée, pour ne pas être mis hors-jeu. Mais le leader du MSM lui fait confiance. Et il l’a dit lui-même: «Je compte sur lui !» Il y a fort à parier qu’on trouvera la patte de Vishnu Lutchmeenaraidoo dans le Budget de Pravind Jugnauth… Au grand dam de Roshi Bhadain.

Prakash Maunthrooa: homme d’influence

Prakash Maunthrooa

Il a une influence terrible au sein du Sun Trust. Senior Advisor au PMO, il a jusqu’ici fait en sorte que les opinions et points de vue de Pravind Jugnauth y soient entendus. Prakash Maunthrooa est également chargé de préparer la transition SAJ-Pravind. Il préside d’ailleurs une réunion hebdomadaire avec un groupe restreint d’attachés de presse et de communicants pour passer en revue l’image du gouvernement et les relations entre la presse et le pouvoir. Reléguant du coup Dev Bheekarry, conseiller et confident de SAJ, au second plan.

Kobita Jugnauth: le masque  à oxygène

Kobita Jugnauth, l'épouse de Pravind Jugnauth.

Sans elle, Pravind Jugnauth n’existerait pas. Elle est son oxygène. Elle a aussi la capacité de voir ce que son époux ne voit pas. N’essayez pas de doubler Pravind Jugnauth, elle vous a vu avant même que vous n’y songiez. Tous les noms de cette liste vouent respect et déférence à Kobita Jugnauth. Elle a même la capacité d’influer sur les nominations, au grand dam des proches de son beau-père.

Yogida Sawmynaden: l’ami fidèle

Yogida Sawmynaden

Il est l’auteur d’une photo d’anthologie. Celle de Nandanee Soornack, ce qui lui avait valu la phrase désormais célèbre: «Ou koné ki mwa?», lancée par la Lady in Red. Il occupe aujourd’hui le poste de ministre des Sports. Yogida Sawmynaden a, d’autre part, toujours été un fidèle de Pravind Jugnauth. Ce dernier ne songerait jamais, dit-on, à entamer sa marche vers le trône sans le soutien de son ami.

Muhammad Mujadir Jaunbocaus: l’homme mystère

Muhammad Mujadir Jaunbocaus

Son nom vous dit sûrement quelque chose. Pour cause, il s’agit tout simplement de l’époux de la députée Rubina Jadoo Jaunbocus. Personne ne comprend vraiment le rôle de cet agent immobilier dans le cercle fermé des hommes de confiance de Pravind Jugnauth. «Mais il y est, c’est sûr

Rashid Daureeawoo : effet calmant

Rashid Daureeawoo, président du Mauritius Duty Free Paradise.

Il n’est autre que l’époux de l’actuelle ministre de la Sécurité sociale. Président du Mauritius Duty Free Paradise, il faisait partie de la legal team de Pravind Jugnauth, et ce  depuis le départ. Il avait même payé la  caution de Rs 50 000 quand celui-ci avait obtenu la liberté conditionnelle après son arrestation dans le cadre de l’affaire MedPoint. Son calme et son expérience apportent de la sérénité quand le clan Jugnauth est secoué par des problèmes, soutient-on.

Publicité
Publicité

Ce n’est pas encore la fin de l’affaire MedPoint. La Cour suprême a permis ce jeudi 22 mai au Directeur des poursuites publiques de contester l’acquittement de Pravind Jugnauth devant le Conseil privé. Retour sur cette affaire qui dure depuis 2011.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires